Rap­por­ter des pous­sières du sous-sol de l’as­té­roïde

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. Hal­lé

En­voyer un bou­let de ca­non sur un as­té­roïde ! C’est ce que s’ap­prête à faire l’Agence spa­tiale du Ja­pon (Asie). Dé­but dé­cembre, sa sonde Haya­bu­sa-2 a dé­col­lé à bord de la fu­sée H-IIA, de­puis une base du sud du pays. Mi-2018, elle at­tein­dra l’as­té­roïde 1999 JU3, me­su­rant un peu moins de 1 km de large. Elle lâ­che­ra une « bombe » des­sus, afin de col­lec­ter des pous­sières du sous-sol de cet as­té­roïde ro­cheux (conte­nant du car­bone et de l’eau). Ob­jec­tif : dé­cou­vrir quelles ma­tières étaient pré­sentes lors de la for­ma­tion du Sys­tème so­laire, il y a 4,5 mil­liards d’an­nées. Ce­la per­met­tra de mieux com­prendre com­ment se sont for­mées les pla­nètes... et peut-être de nous ai­der à mieux pro­té­ger la nôtre. Com­ment se dé­rou­le­ra la mis­sion ? En ar­ri­vant près de l’as­té­roïde, Haya­bu­sa-2 ob­ser­ve­ra son sol, grâce à des ca­mé­ras. Puis elle li­bé­re­ra un ro­ver (Mi­ner­va 2) et l’at­ter­ris­seur MASCOT, l’équi­valent de Phi­lae de la sonde Ro­set­ta (lire n° 5 424). Lar­gués sur l’as­té­roïde, ces 2 en­gins ana­ly­se­ront sa sur­face. Puis Haya­bu­sa-2 lâ­che­ra un im­pac­teur, une sorte de ca­non spa­tial, et ira aus­si­tôt se ca­cher der­rière l’as­té­roïde. En ex­plo­sant au-des­sus de l’as­té­roïde, l’im­pac­teur pro­jet­te­ra une boule de mé­tal qui creu­se­ra un trou de plu­sieurs mètres de large sur le sol de 1999 JU3. La sonde vien­dra en­suite se po­ser très ra­pi­de­ment sur l’as­té­roïde « bles­sé », pour col­lec­ter les pous­sières du sous-sol. Si tout se passe bien, son re­tour sur la Terre est pré­vu pour fin 2020.

But : mieux com­prendre com­ment les pla­nètes se sont for­mées

Le ro­bot Phi­lae s’est po­sé sur un as­té­roïde. Vrai ou faux ? Sonde (ici) : non ha­bi­té. Ro­ver : ro­bot rou­lant sur un astre autre que la Terre. At­ter­ris­seur (ici) : en­gin spa­tial qui se pose sur le sol (il n’a pas de roues). en­gin spa­tial

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.