Il mor­dait 20 fois plus fort que le re­quin blanc

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. Hal­lé

Il y a 70 millions d’an­nées, le T. rex (ty­ran­no­saure) se dis­tin­guait des autres di­no­saures par sa mor­sure très puis­sante. Ses mâchoires étaient mu­nies de dents pou­vant me­su­rer jus­qu’à 18 cm ! Pour­tant, un autre ani­mal était ca­pable de mordre en­core 2 fois plus fort que le T. rex. Son nom ? Pu­rus­sau­rus bra­si­lien­sis, un caï­man ayant vé­cu dans la ré­gion de l’Ama­zo­nie, en Amé­rique du Sud, il y a 8 millions d’an­nées. Des pa­léon­to­logues du Bré­sil (Amé­rique) viennent de l’ex­pli­quer dans une étude. Mis au jour au XIXe (19e) siècle, les restes de cet ani­mal avaient été très peu étu­diés. « Pu­rus­sau­rus était plus fort que le ty­ran­no­saure. Mais ils ont vé­cu à des époques dif­fé­rentes. Ils n’ont donc ja­mais com­bat­tu l’un contre l’autre », a in­di­qué l’un des au­teurs de l’étude. Pu­rus­sau­rus bra­si­lien­sis me­su­rait plus de 12 mètres de long. C’est à peu près 2 fois plus que les plus grands cro­co­di­liens ac­tuels (me­su­rant en­vi­ron 6 mètres, lire p. 2). Les scien­ti­fiques pensent que ses mâchoires étaient 20 fois plus puis­santes que celles d’un grand re­quin blanc. Son crâne était plus so­lide et ré­sis­tant que ce­lui du T. rex et ses dents, en forme de cônes, lui per­met­taient de sai­sir des proies de très grosse taille. Pu­rus­sau­rus bra­si­lien­sis avait be­soin de man­ger plus de 40 kg de viande par jour : c’est 20 fois plus que la quan­ti­té ava­lée par les cro­co­di­liens d’au­jourd’hui !

Dé­cou­vert au XIXe (19e) siècle, ce caï­man avait été peu étu­dié par les scien­ti­fiques

Le ty­ran­no­saure était car­nas­sier. Que si­gni­fie ce mot ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.