TUÉ PAR LA PO­LICE

Mon Quotidien - - UN MANIFESTANT NOIR TUÉ -

CONTEXTE L’es­cla­vage a été abo­li (in­ter­dit) en 1865 aux États-Unis (Amé­rique, Pour au­tant, du­rant les an­nées qui ont sui­vi, les Noirs n’ont pas eu les mêmes droits que les Blancs.

À Ma­rion, aux États-Unis (Amé­rique), le 1er mars 1965 aux Blancs. Ils sont sé­pa­rés dans les hô­pi­taux, les écoles, les res­tau­rants, les bus (où ils ne pou­vaient s’as­seoir qu’à l’ar­rière)… Des Noirs trouvent cette sé­gré­ga­tion (ces règles ra­cistes) in­juste. En dé­cembre 1955, Ro­sa Parks re­fuse de lais­ser sa place à un Blanc dans un bus. Elle est ar­rê­tée et condam­née à payer une amende. Des mil­liers de Noirs la dé­fendent, dont le jeune Mar­tin Lu­ther King, un pas­teur (sorte de chef de la re­li­gion pro­tes­tante). Ils font de cet in­ci­dent le point de dé­part de la lutte pour les droits des Noirs amé­ri­cains. En 1963, une grande marche est or­ga­ni­sée à Wa­shing­ton, la ca­pi­tale des États-Unis. Mar­tin Lu­ther King y fait un dis­cours de­ve­nu très cé­lèbre, du­rant le­quel il dit rê­ver (“I have a dream…” ) de l’éga­li­té entre les Amé­ri­cains noirs et blancs.

LES FAITS

LE SA­VIEZ-VOUS ?

Vrai ou faux ? Jus­qu’en 1942, la Croix-Rouge amé­ri­caine dif­fé­ren­ciait le sang des Noirs du sang des Blancs.

Vrai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.