UNE MARCHE PAI­SIBLE ET RÉUS­SIE

Mon Quotidien - - UN NOUVEL ESSAI -

CONTEXTE Le 15 mars 1965, après l’échec de la deuxième marche de Sel­ma, le pré­sident Lyn­don John­son an­nonce dans un dis­cours qu’il va pro­po­ser une loi ga­ran­tis­sant le droit de vote à tous.

Entre Sel­ma et Mont­go­me­ry, aux États-Unis (Amé­rique), entre le 19 et le 24 mars

IL A DIT

« On nous avait dit que nous n’ar­ri­ve­rions ja­mais ici, dé­clare Mar­tin Lu­ther à l’ar­ri­vée à Mont­go­me­ry. […] Mais le monde en­tier sait au­jourd’hui que nous sommes ici et que nous nous adres­sons aux forces de l’État de l’Ala­ba­ma pour leur dire : “Nous voi­ci. Et per­sonne ne nous fe­ra re­brous­ser che­min.” La loi sur les droits ci­viques de 1964 a ren­du aux Noirs une par­tie de la di­gni­té à la­quelle ils ont droit. Mais sans le droit de vote, cette di­gni­té de­meure sans force. Une fois de plus, la mé­thode de la ré­sis­tance non vio­lente a été ti­rée du four­reau (étui d’une épée) et une fois de plus, une com­mu­nau­té tout en­tière a été mo­bi­li­sée pour af­fron­ter l’ad­ver­saire. […] Sel­ma a été le théâtre d’un mo­ment étin­ce­lant dans la cons­cience des hommes. Il n’y a ja­mais eu dans l’his­toire amé­ri­caine rien de plus ins­pi­rant, rien de plus digne d’hon­neur que ce pè­le­ri­nage […]. L’af­fron­te­ment du Bien et du Mal dans les li­mites étroites de la pe­tite ville de Sel­ma a pous­sé le pou­voir, a mo­di­fié le cours de la vie de toute la na­tion. »

LES FAITS

LE SA­VIEZ-VOUS ?

Quel cé­lèbre prix Mar­tin Lu­ther King a-til re­çu en 1964 ? paix. la de No­bel prix Le

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.