Un crois­sant so­laire se­ra créé par la Lune

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. H.

De­main ma­tin, si le ciel est dé­ga­gé, on pour­ra ad­mi­rer une éclipse so­laire. Le So­leil, la Lune et la Terre se­ront ali­gnés et la Lune pas­se­ra de­vant le So­leil, le mas­que­ra. L’éclipse se­ra to­tale, c’es­tà-dire que la Lune ca­che­ra en­tiè­re­ment le So­leil, pour les ha­bi­tants des îles Fé­roé, au nord du Da­ne­mark (Eu­rope), et du Spitz­berg, au nord de la Nor­vège (Eu­rope). En France, elle ne se­ra que par­tielle, c’es­tà-dire que l’ombre pro­duite par la Lune ne pas­se­ra pas di­rec­te­ment au-des­sus de la Terre. Mais on as­sis­te­ra tout de même à une baisse de la lu­mi­no­si­té. L’évé­ne­ment dé­bu­te­ra à Pau, tra­ver­se­ra la France et s’achè­ve­ra à Stras­bourg. C’est le long des côtes de la Manche et de la mer du Nord, de Brest à Lille, qu’elle se­ra la plus spec­ta­cu­laire. L’éclipse du­re­ra en­vi­ron 2 heures. C’est à 10 h 45 que l’obs­cu­ri­té se­ra maxi­male. At­ten­tion, pas de spec­tacle sans une paire de lu­nettes spé­ciales. Même si le So­leil est ca­ché à plus de 80 % par en­droits, il est obli­ga­toire de se pro­té­ger. Les lu­nettes de so­leil ne suf­fisent pas, car elles ne filtrent pas as­sez les rayons in­fra­rouges. Il en faut des spé­ciales, neuves, sans la moindre rayure et qui portent le lo­go UE. Ce­la si­gni­fie que leur ef­fi­ca­ci­té est as­su­rée par l’Union eu­ro­péenne. Vous pou­vez les trou­ver dans une phar­ma­cie ou chez un op­ti­cien. La pro­chaine éclipse so­laire to­tale vi­sible de­puis la France au­ra lieu le 3 sep­tembre… 2081 !

Pas de spec­tacle sans pro­tec­tion. Les lu­nettes de so­leil ne suf­fisent pas

Que si­gni­fie le verbe « s’éclip­ser » ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.