« Ma­rée du siècle » : at­ten­tion aux ba­lades !

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

Ce week-end, les grandes ma­rées sont de re­tour. Mais cette fois-ci, ce se­ront les plus fortes de­puis 18 ans. Leurs coef­fi­cients dé­pas­se­ront 115 et at­tein­dront sû­re­ment 119 sa­me­di. Les grandes ma­rées se pro­duisent parce que la Lune a une force d’at­trac­tion sur les océans et les mers. Cette force, pa­reille à celle d’un ai­mant géant, pro­voque les ma­rées. Quand la Lune passe au-des­sus d’un océan, l’eau « gonfle » et avance jus­qu’aux côtes. C’est la ma­rée haute. Et quand elle conti­nue à tour­ner au­tour de la Terre, elle s’éloigne de cet océan. La mer re­des­cend 6 heures plus tard. C’est la ma­rée basse. At­ten­tion, ce week-end, la mer re­mon­te­ra très vite. Il y au­ra des grosses vagues, des cou­rants vio­lents. Les pro­me­neurs de­vront faire at­ten­tion.

Des vagues ba­layent la côte à Wi­me­reux (62), lors des grandes ma­rées du mois der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.