5 mil­lions d’en­fants vivent la guerre au quotidien

Mon Quotidien - - À LA UNE - En­tre­tien réa­li­sé par R. V.

« 2 mil­lions d’en­fants sy­riens ont fui la guerre. Ils vivent dans des pays voi­sins : la Tur­quie, le Li­ban (Asie), le plus sou­vent dans des camps, ex­plique Laurent Cha­puis, spé­cia­liste du monde arabe à l’Uni­cef (groupe de per­sonnes qui aide les en­fants dans le monde). La vie est très dure dans ces camps, mais c’est plus fa­cile pour leur ve­nir en aide. Les en­fants vont à l’école, ils sont soi­gnés, ils ont à man­ger… Pour les 5 mil­lions d’en­fants et d’ado­les­cents res­tés en Sy­rie (Asie), au mi­lieu des com­bats, la si­tua­tion est plus grave. Beau­coup d’entre eux ont per­du des per­sonnes de leur fa­mille. Ils voient des actes de guerre très vio­lents. De nom­breux en­fants sont trau­ma­ti­sés. » « Cer­tains se com­portent d’une ma­nière agres­sive. Au contraire, d’autres sont très calmes ou perdent l’ap­pé­tit… Il est dif­fi­cile d’ai­der les en­fants qui vivent au mi­lieu des com­bats. De nom­breux en­fants et ado­les­cents ont aus­si été en­ga­gés par les ar­mées qui se battent dans le pays. Ils sont alors au coeur des ba­tailles. La guerre a dé­jà tué 200 000 en­fants et adultes en Sy­rie. Elle a fait plus d’1 mil­lion de bles­sés. 1 école sur 5 a été dé­truite. Et beau­coup d’autres sont oc­cu­pées par des sol­dats. Les hô­pi­taux sont eux aus­si très tou­chés. Près d’1 sur 3 sont hors ser­vice. Les mé­di­ca­ments se font rares et près de la moi­tié des mé­de­cins ont fui le pays. »

1 école sur 5 a été dé­truite en Sy­rie (Asie) à cause de la guerre

Quel pays voi­sin de la Sy­rie est lui aus­si vic­time des ter­ro­ristes de Daech ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.