Grandes ma­rées : un ba­teau ré­ap­pa­raît t

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

Les grandes ma­rées ont mis au jour des tré­sors his­to­riques, ce week-end. Par­mi eux, l’épave d’un ba­teau de guerre amé­ri­cain, le Lee S. Over­man, à 400 m au large d’Oc­te­vil­le­sur-Mer (76). Il s’agit d’un Li­ber­ty ship (« ba­teau de la li­ber­té »). Il a cou­lé le 11 no­vembre 1944 en ex­plo­sant sur une mine, pen­dant la Se­conde Guerre mon­diale (1939-1945). « Les Li­ber­ty ships étaient des car­gos uti­li­sés par les Amé­ri­cains pour ai­der les Al­liés, ex­plique le GRIEME (groupe de spé­cia­listes des épaves dans la Manche). Ces 2 710 ba­teaux, tous dif­fé­rents, ont été très vite fa­bri­qués par 16 usines aux États-Unis (Amé­rique). Ils trans­por­taient du ma­té­riel (ca­mions, chars d’as­saut, lo­co­mo­tives...) et des sol­dats sur le front, en Nor­man­die et en Eu­rope du Nord. » Quel est le nom de code don­né au dé­bar­que­ment sur les plage e al­liées (amé­ri­caines, ca­na­diennes, an­glaises...), le 6 juin 1944 4

I

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.