De l’ours, du tigre... au me­nu de tou­ristes chi­nois

Mon Quotidien - - MONDE - S. Her­vy

Dans un centre pour tou­ristes, au Laos (Asie), les vi­si­teurs peuvent ache­ter des pro­duits is­sus d’es­pèces me­na­cées de dis­pa­ri­tion. Une or­ga­ni­sa­tion de dé­fense de la na­ture l’a ré­vé­lé la se­maine der­nière. Pattes d’ours, viande de tigre ou de ser­pent... sont mêmes pro­po­sées dans les res­tau­rants de ce centre, si­tué dans le nord du pays. Les ani­maux sont par­fois mon­trés vi­vants aux clients avant d’être tués et ser­vis à table ! Les dé­fen­seurs de la na­ture de­mandent l’ar­rêt de ce com­merce illé­gal. Ce centre ac­cueille sur­tout des tou­ristes de Chine (Asie). Dans ce pays, comme dans d’autres pays d’Asie, des per­sonnes croient que la viande ou les os d’ani­maux rares peuvent ser­vir de « mé­di­ca­ments ». C’est faux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.