Qu’est-ce qu’une dé­pres­sion ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Ma­la­die. « C’est une ma­la­die. Quand une per­sonne fait une dé­pres­sion, elle est très triste, elle voit tout en “noir”, elle se sent dé­cou­ra­gée. Cette ma­la­die a plu­sieurs consé­quences : on n’a pas faim, on dort mal... » 15 jours. « C’est une ma­la­die quand ce­la dure de­puis plus de 15 jours. Ce n’est pas juste une jour­née de tris­tesse comme ce­la ar­rive. Être triste par­fois, c’est nor­mal. » Adultes. « Il est très rare que des en­fants de moins de 10 ans fassent une dé­pres­sion, mais ce­la ar­rive. En re­vanche, ce­la touche des ado­les­cents et des adultes. » Pas­sé. « C’est com­pli­qué de sa­voir pour­quoi une per­sonne a cette ma­la­die. Elle ne s’at­trape pas par un mi­crobe. Par­fois, la per­sonne a vé­cu des choses dif­fi­ciles dans le pas­sé et un évé­ne­ment de sa vie dé­clenche la ma­la­die. C’est comme si une an­cienne souf­france “se ré­veillait”. D’autres fois, c’est bio­lo­gique, c’est-à-dire qu’une sen­si­bi­li­té exis­tait dans la fa­mille du ma­lade. Mais at­ten­tion : ce­la ne veut pas dire qu’une per­sonne souf­fri­ra for­cé­ment d’une dé­pres­sion parce que son père ou sa mère en a fait une. » Gué­rir. « Cette ma­la­die se soigne sur­tout en par­lant, avec un mé­de­cin, avec un psy­cho­logue... Il existe aus­si des mé­di­ca­ments. Par­fois, pour gué­rir, il faut al­ler à l’hô­pi­tal. Là-bas, le ma­lade pour­ra se re­po­ser vrai­ment. » Une dé­pres­sion est aus­si un phé­no­mène mé­téo. Vrai ou faux ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.