Les ra­dios paient-elles pour pas­ser des chan­sons ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Pas gra­tuit. « Bien sûr ! Ce n’est pas gra­tuit. Elles paient pour avoir le droit de dif­fu­ser les chan­sons. » Ar­gent. « La ra­dio ne re­çoit pas une fac­ture à payer à la fin du mois se­lon les chan­sons pas­sées. C’est plu­tôt une sorte de for­fait. La SA­CEM, par exemple, s’oc­cupe de ré­col­ter l’ar­gent pour payer les au­teurs et les com­po­si­teurs. Toutes les ra­dios nous donnent chaque an­née une par­tie (6 %) de l’ar­gent qu’elles uti­lisent pour fonc­tion­ner. Et elles nous en­voient la liste de toutes les chan­sons qui sont pas­sées à l’an­tenne. Nous re­dis­tri­buons une grande par­tie de la somme col­lec­tée aux ar­tistes concer­nés. » En­fants. « Cet ar­gent est ver­sé aux au­teurs vi­vants. En­suite, il est don­né à leurs hé­ri­tiers (en­fants, pe­tit­sen­fants…) pen­dant 70 ans après la mort des ar­tistes. Après ce temps, les mu­siques sont gra­tuites. » Grève. « Dans une pé­riode de grève, comme celle à Ra­dio France, les ra­dios passent de la mu­sique toute la jour­née. Mais ça ne leur coûte pas plus cher ! Elles ont dé­jà payé leur for­fait. Nous don­ne­rons une grande par­tie de cet ar­gent aux ar­tistes dif­fu­sés. Il y en au­ra juste plus que d’ha­bi­tude ! » Comment s’ap­pelle un do­cu­ment sur le­quel sont écrites les notes d’un mor­ceau de mu­sique ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.