LE BUT : DÉ­TRUIRE DES MIL­LIONS DE BOMBES

Mon Quotidien - - À LA UNE - J. Tis­sot (dans la pro­vince de Sa­van­na­khet, au Laos)

Le Laos est un pays très pauvre d’Asie du Sud-Est, plus de 2 fois plus pe­tit que la France. Il y a 50 ans, une guerre a op­po­sé les États-Unis (Amé­rique) au Viet­nam (Asie), voi­sin du Laos. Le Laos n’était pas en guerre, mais il a quand même été beau­coup bom­bar­dé. Les avions amé­ri­cains ont lâ­ché 2 mil­lions de tonnes de bombes. De nom­breuses bombes n’ont pas ex­plo­sé en tom­bant sur le sol. Au­jourd’hui, ces bombes sont en­core dans la na­ture. Si on y touche, elles peuvent ex­plo­ser. De­puis 50 ans, 50 000 per­sonnes ont ain­si été tuées ou bles­sées. L’or­ga­ni­sa­tion Han­di­cap In­ter­na­tio­nal cherche ces bombes non ex­plo­sées pour les dé­truire. Ce tra­vail s’ap­pelle le dé­mi­nage. Les sous-mu­ni­tions sont des pe­tites bombes de la forme d’une boule de pé­tanque. Elles ont été lâ­chées par mil­lions sur le Laos. Il y a 4 ans, 3 en­fants en ont trou­vé en se pro­me­nant près de leur mai­son. Ils ont cru que c’étaient des balles et ont joué avec. En s’en­tre­cho­quant, elles ont ex­plo­sé. Les 3 en­fants sont mor ts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.