L’avis de Ja­mel Deb­bouze

Mon Quotidien - - MONDE -

« C’est im­por­tant de dire que ces en­fants sont des vic­times, les pre­mières vic­times. C’est ef froyable, le pro­blème des en­fants­sol­dats, et il faut le dire. C’est ter­rible d’en­le­ver ain­si l’en­fance à un être hu­main : c’est le pire qu’on puisse lui faire. L’en­fance, c’est in­dis­pen­sable pour se construire en tant qu’adulte en­suite. Il faut gar­der une par t d’en­fance en soi quand on est adulte. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.