Quelle est la dif­fé­rence entre ob­jets connec­tés et In­ter­net des ob­jets ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

In­for­ma­tions. « C’est as­sez proche ! Pour sim­pli­fier, les “ob­jets connec­tés” contiennent les in­for­ma­tions et l’“In­ter­net des ob­jets” per­met de trans­por­ter ces in­for­ma­tions. » Com­mu­ni­quer. « Pen­dant long­temps, In­ter­net ser­vait seule­ment aux êtres hu­mains à com­mu­ni­quer entre eux, grâce à des or­di­na­teurs ou à des té­lé­phones por­tables. Au­jourd’hui, l’In­ter­net des ob­jets (IoT, In­ter­net of Things, en an­glais) per­met à des ob­jets de com­mu­ni­quer di­rec­te­ment entre eux ou avec nous. » San­té. « Par exemple : un bra­ce­let connec­té peut nous en­voyer au­to­ma­ti­que­ment des in­for­ma­tions sur notre san­té. Elles sont sto­ckées sur In­ter­net. L’In­ter­net des ob­jets sert en­suite à re­lier toutes ces in­for­ma­tions. Pour com­prendre, ima­gine que les ob­jets connec­tés sont des villes et que l’In­ter­net des ob­jets est un ré­seau de trains entre ces villes. » De­main. « C’est une uti­li­sa­tion sup­plé­men­taire d’In­ter­net. Les échanges ne se font plus seule­ment avec des or­di­na­teurs ou avec des smart­phones. De­main, les échanges se­ront pos­sibles avec en­core plus d’ob­jets (vê­te­ments, voi­tures, meubles...). » Que si­gni­fient les 3 W au dé­but d’une adresse In­ter­net ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.