Pour­quoi on en parle

Mon Quotidien - - LA QUESTION -

San­té - Des mé­de­cins s’op­posent à une loi de la mi­nistre de la San­té. Si cette loi est adop­tée, le pa­tient ne don­ne­ra plus ja­mais d’ar­gent au mé­de­cin di­rec­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.