LE PLUS FORT SÉISME DE­PUIS 80 ANS

Mon Quotidien - - À LA UNE - E. Rou­lin

Des im­meubles dé­truits, des toits ef­fon­drés, des routes cou­vertes de pierres... Sa­me­di ma­tin, un violent trem­ble­ment de terre a se­coué le Né­pal (Asie). D’une ma­gni­tude (puis­sance) de 7,9 (ce qui est très fort), le séisme s’est pro­duit à en­vi­ron 80 km au nord-ouest de Kat­man­dou, la ca­pi­tale du pays. Di­manche soir, on comp­tait 2 500 morts et plus de 6 000 bles­sés. Ce­la fai­sait 80 ans que le Né­pal, sou­vent frap­pé par des trem­ble­ments de terre, n’en avait pas connu d’aus­si des­truc­teur. Des pays voi­sins, sur­tout l’Inde et le Ban­gla­desh, ont aus­si été tou­chés : plu­sieurs di­zaines de per­sonnes sont mortes. Après le séisme de sa­me­di ma­tin, plu­sieurs « ré­pliques » (de nou­velles se­cousses moins fortes) ont été res­sen­ties et ont aus­si fait des dé­gâts. Pa­ris-Kat­man­dou : 7 250 km et 9 heures d'avion Une cen­taine d’im­meubles ont été dé­truits. Dans la nuit de sa­me­di à di­manche, des ha­bi­tants de Kat­man­dou ont été obli­gés de dor­mir de­hors, dans la rue ou sous des tentes. Cer tains avaient per­du leurs mai­sons. D’autres vou­laient s’éloi­gner des im­meubles, crai­gnant qu’ils ne s’ef fondrent à cause de nou­velles se­cousses.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.