Une ci­té ou­bliée pen­dant des cen­taines d’an­nées !

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. Hal­lé

Des cher­cheurs pensent avoir dé­cou­vert des ruines de la mys­té­rieuse « ci­té blanche » ou « ci­té du dieu singe » dans la jungle, au Hon­du­ras (Amé­rique) ! C’est ce que vient de ré­vé­ler la re­vue Na­tio­nal Geo­gra­phic, qui a sui­vi l’ex­pé­di­tion di­ri­gée par l’Amé­ri­cain Ch­ris­tophe Fi­sher. La pré­sence de ruines, re­pé­rées par avion en 2012 (lire Com­prendre), a été confir­mée. Se­lon les cher­cheurs, ces ruines ont entre 600 et 1 000 ans. Les scien­ti­fiques ont mis au jour une py­ra­mide. Ils ont aus­si trou­vé une ca­chette conte­nant des sculp­tures en pierre, sans doute des of­frandes. Les ex­perts en ont comp­té 52, dont une tête de ja­guar, des vases dé­co­rés de ser­pents… La « ci­té blanche » a été nom­mée pour la pre­mière fois au XVIe (16e) siècle, dans une lettre du conquis­ta­dor Hernán Cor­tés au roi d’Es­pagne. L’en­droit ser­vait à l’époque de re­fuge aux ha­bi­tants face aux conquis­ta­dors es­pa­gnols. Des ex­pé­di­tions ont eu lieu dans les an­nées 1920 pour ten­ter de re­trou­ver la ci­té. En 1940, l’Amé­ri­cain Theo­dore Morde a af­fir­mé avoir dé­cou­vert cette ville an­cienne. Il en a même rap­por­té des ob­jets. Mais, pour évi­ter tout pillage (vol), il n’a ja­mais ré­vé­lé son em­pla­ce­ment. Des In­diens vi­vant dans la fo­rêt lui avaient dit que la ci­té abri­tait une énorme sta­tue de dieu singe, d’où le nom de « ci­té du dieu singe ». Se­lon les spé­cia­listes d’au­jourd’hui, le même site réunis­sait peu­têtre 2 ci­tés « ju­melles »… Ils es­pèrent dé­sor­mais en sa­voir plus sur le peuple qui vi­vait là.

Il y a peut-être 2 ci­tés « ju­melles » sur le même site, se­lon les ex­perts

Quelle est la ca­pi­tale du Hon­du­ras (Amé­rique) ? Conquis­ta­dor : aven­tu­rier es­pa­gnol par ti conqué­rir l’Amé­rique au XVIe (16e) siècle. Pré­co­lom­bien : da­tant d’avant la dé­cou­ver te de l’Amé­rique par Ch­ris­tophe Co­lomb (1492). Of­frande : don, ca­deau fait à un dieu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.