Son idée : gar­der l’eau de pluie dans des ré­ser­voirs

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. H.

Il s’ap­pelle Ra­jen­dra Singh. Cet In­dien vient de re­ce­voir le Prix de l’eau 2015, à Stock­holm, en Suède (Eu­rope). Cette cé­lèbre ré­com­pense lui a été re­mise après 20 ans de tra­vail pour four­nir de l’eau po­table aux ha­bi­tants pauvres de plus de 1 000 vil­lages de son pays. Ra­jen­dra Singh a fait des études de mé­de­cine. En 1985, il com­mence à tra­vailler dans l’Al­war, une des ré­gions les plus pauvres et arides du Ra­jas­than, dans le nord-ouest de l’Inde (Asie). Il com­prend vite que le be­soin n° 1 des ha­bi­tants est l’ac­cès à l’eau po­table. En 40 ans, les ré­serves d’eaux sou­ter­raines se sont vi­dées en rai­son de la dé­fo­res­ta­tion. Il n’y a plus as­sez d’eau pour ir­ri­guer les terres. Il y a de moins en moins d’agri­cul­teurs et beau­coup d’ha­bi­tants quittent la cam­pagne pour tra­vailler en ville. Les femmes et les en­fants passent plu­sieurs heures par jour à cher­cher du bois de chauf­fage et de l’eau. Ra­jen­dra a alors une idée : uti­li­ser d’an­ciennes tech­niques de digues en terre per­met­tant de re­te­nir et de gar­der les pluies de mous­son dans de grands ré­ser­voirs. L’eau de ces ré­ser­voirs s’in­filtre alors à nouveau dans les sous-sols. Elle rem­plit les puits, mais aus­si les ri­vières, et per­met aux fo­rêts de re­pous­ser… En plus, avec cette eau toute proche, les femmes gagnent du temps. Elles forment des pe­tits groupes de tra­vail, vendent des pro­duits lai­tiers, des sa­vons… Les en­fants, eux, peuvent al­ler à l’école. Et les hommes peuvent re­tour­ner aux champs… La tech­nique ne coûte pas cher et elle aide aus­si à li­mi­ter les inon­da­tions.

Dans l’Al­war, le be­soin n° 1 des vil­la­geois est l’ac­cès à l’eau po­table

Les 3 quarts (75 %) de l’eau douce (non sa­lée) sur la Terre sont gla­cés. Vrai ou faux ? Aride (ici) : très sec. Dé­fo­res­ta­tion : des­truc­tion de la fo­rêt par l’homme. Ir­ri­guer (ici) : ar­ro­ser. Digue : sor te de mur em­pê­chant l’eau de pas­ser. Mous­son : vent tro­pi­cal ame­nant de for tes pluies, sur tout en Asie.

Ra­jen­dra Singh a 55 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.