Un ba­teau joue les as­pi­ra­teurs des merss

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

Net­toyer la mer pol­luée par le pé­trole. C’est la mis­sion du Spill­glop-250, un ba­teau créé par l’en­tre­prise Eco­céane, à Paim­pol (22). Un pro­to­type a été pré­sen­té la se­maine der­nière, à La Ro­chelle (17). Ce ba­teau fonc­tionne comme un as­pi­ra­teur. En haute mer, l’avant du na­vire s’ouvre. 2 « bras » s’abaissent (pho­to) pour ra­mas­ser un maxi­mum de pé­trole. L’eau et le pé­trole entrent sous le ba­teau, entre les 2 coques. Le pé­trole, plus lé­ger que l’eau, reste à la sur­face. Il est alors as­pi­ré par une pompe et dé­ver­sé dans une grande cuve sur le ba­teau. L’eau est re­je­tée à l’ar­rière. Le na­vire tra­vaille vite : il peut net­toyer une sur­face de 6 ter­rains de foot en 1 heure. Et il est le seul ba­teau net­toyeur ca­pable de tra­vailler en pleine tem­pête. Com­ment ap­pelle-t-on l’ar­ri­vée de pé­trole près des côtes ou su u pol­lu­tion en mer ?

Le Spill­glop-250 a été pré­sen­té de­vant de pos­sibles ache­teurs, la se­maine der­nière, à La Ro­chelle (17). Il me­sure 25 m de long et 7 m de large.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.