« ON A SU QU’ON AL­LAIT BIEN­TÔT RE­VOIR PA­PA »

Mon Quotidien - - À LA UNE -

Il y a tout juste 70 ans, le 8 mai 1945, l’Al­le­magne se dé­cla­rait vain­cue face aux Al­liés (Royaume-Uni, France, États-Unis…). Ce­la a mis fin aux com­bats de la Se­conde Guerre mon­diale (1939-1945) en Eu­rope. Des lec­teurs de Mon Quo­ti­dien ont de­man­dé à leurs grands-pa­rents, à leurs grands-oncles, à leurs grands-tantes… de ra­con­ter leurs sou­ve­nirs de cette jour­née. Jacques (Orne). « J’avais 9 ans. Ce qui s’est pas­sé pré­ci­sé­ment s’est ef­fa­cé de ma mé­moire. Mais mes frères et moi avons su ce jour-là que nous re­ver­rions bien­tôt notre pa­pa, pri­son­nier de­puis 5 ans… Je crois que nous avons ac­cro­ché des dra­peaux fran­çais aux fe­nêtres. Puis, tan­dis que les cloches de l’église son­naient des airs de joie, nous nous sommes ren­dus sur la place (…) pour écou­ter des dis­cours et quelques mu­siques de guerre. » Gi­nette (Pa­ris). « Ma mère est ve­nue me cher­cher à Cler­mont-Fer­rand pour me ra­me­ner à Pa­ris. Elle pen­sait que pa­pa ren­tre­rait d’Al­le­magne, où il était pri­son­nier. En fait, il s’était éva­dé et n’est re­ve­nu que le 20 juin, jour de mes 8 ans. Je ne me sou­ve­nais pas de lui. Mais je l’ai re­con­nu grâce aux pho­tos que ma­man m’avait mon­trées. » Hen­ri (Rhône). « J’avais 10 ans. Je suis ren­tré de l’école et ma mère m’a dit : “Demain, il n’y a pas classe !” C’est mon pre­mier sou­ve­nir. Mais, bien sûr, c’était sur­tout la fin de la guerre, et de toutes ces an­nées dif­fi­ciles. Nous avons pris des pa­piers bleus, blancs et rouges, et nous avons fait des

Des Pa­ri­siens fêtent la fin de la guerre en Eu­rope en dé­fi­lant avec des dra­peaux fran­çais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.