2 500 pneus re­ti­rés de la Mé­di­ter­ra­née

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

La mer Mé­di­ter­ra­née est en plein net­toyage de prin­temps. De­puis 10 jours, 8 plon­geurs et un ba­teau équi­pé d’une grue ont re­mon­té 2 500 pneus im­mer­gés à en­vi­ron 30 m de pro­fon­deur, dans la baie de Golfe-Juan (06). Il en reste en­core 22 500 !

Pour­quoi y a-t-il au­tant de pneus à cet en­droit ? Au dé­but des an­nées 1980, ils avaient été ins­tal­lés sous l’eau pour créer des ré­cifs. But ? At­ti­rer les poissons pour qu’ils s’y re­pro­duisent, et soient plus nom­breux pour les pê­cheurs. On ne sa­vait pas alors que les pneus étaient pol­luants. 35 ans plus tard, ces ré­cifs sont un échec. Les poissons ne s’y sont pas ins­tal­lés. Des pneus se sont épar­pillés avec les cou­rants. Ils se sont dé­com­po­sés, li­bé­rant des ma­tières toxiques pour les ani­maux ma­rins.

Ce plongeur at­tache en­semble des pneus épar­pillés par les cou­rants. Ils sont en­suite re­mon­tés par une grue ins­tal­lée sur un ba­teau. Sto­ckés sur le na­vire, ils se­ront re­cy­clés à Mar­seille (13).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.