Une mère a eu la sur­prise d’ap­prendre que ses ju­melles n’avaient pas le même père. Ex­pli­ca­tions.

Mon Quotidien - - PLAYBAC PRESS - M. De­perne

Ses ju­melles n’ont pas le même père ! C’est ce que vient de dé­cou­vrir une ma­man, aux États-Unis (Amé­rique). Pour pou­voir s’oc­cu­per de ses en­fants âgées de 2 ans, elle a de­man­dé de l’ar­gent à son ex-com­pa­gnon. Ce­lui-ci a alors exi­gé un test mé­di­cal... qui a ré­vé­lé que seule l’une des pe­tites filles était la sienne !

Com­ment est-ce pos­sible ? Au mo­ment de leur concep­tion, la ma­man a eu des re­la­tions sexuelles avec un pre­mier homme puis, quelques jours après, avec un se­cond homme. En­suite, 2 de ses ovules ont été fé­con­dés par 2 sper­ma­to­zoïdes ap­par­te­nant à ces 2 hommes. Ce­la s’ap­pelle une « su­per­fé­con­da­tion ». C’est très rare : ce­la concerne 1 gros­sesse sur 13 000 !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.