Un hé­ros de la Se­conde Guerre mon­diale (19391945) a été ré­com­pen­sé grâce à la per­sé­vé­rance d’un ado.

Mon Quotidien - - PLAYBAC PRESS - M. Serre

Ni­co­las Ver­man­del, 89 ans, est de­ve­nu che­va­lier de la Lé­gion d’hon­neur, ven­dre­di. C’est l’une des plus pres­ti­gieuses dé­co­ra­tions (mé­dailles) fran­çaises. Il l’a ob­te­nue grâce à un ado, qui s’ap­pelle aus­si Ni­co­las. Ex­pli­ca­tions.

Le vieil homme était ve­nu dans la classe de Ni­co­las en 2013, à Aramon (30), pour ra­con­ter son pas­sé de ré­sis­tant. À 17 ans, il avait fait ex­plo­ser un en­tre­pôt de mu­ni­tions et ob­te­nu des ren­sei­gne­ments sur l’avan­cée des troupes al­le­mandes. Le col­lé­gien, pas­sion­né d’his­toire, a été ému par le ré­cit de l’an­cien com­bat­tant. Éton­né que le ré­sis­tant n’ait pas été ré­com­pen­sé, il a té­lé­pho­né à l’Ély­sée et a écrit au pré­sident de la Ré­pu­blique pen­dant 2 ans. Son obs­ti­na­tion a fi­ni par être ef­fi­cace.

Le jeune Ni­co­las Le­noir a re­trou­vé le ré­sis­tant Ni­co­las Ver­man­del lors de la re­mise de sa Lé­gion d’hon­neur, ven­dre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.