Pour­quoi de plus en plus d’abeilles meurent-elles ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

Pro­duits chi­miques. « Les in­sec­ti­cides uti­li­sés par les agri­cul­teurs et les jar­di­niers sont l’une des prin­ci­pales causes de la mort des abeilles. Ces pro­duits chi­miques servent nor­ma­le­ment à tuer une seule es­pèce d’in­sectes, mais, en fait, ils en tuent d’autres, comme les abeilles. Et, quand les abeilles n’en meurent pas, elles sont sou­vent très per­tur­bées : par exemple, elles n’ar­rivent plus à ren­trer à leur ruche. » Culture. « En France, aux États-Unis… les agri­cul­teurs plantent sou­vent une seule es­pèce vé­gé­tale sur de grandes sur­faces. Ré­sul­tat : des ki­lo­mètres de maïs, de blé… Or, les abeilles ont be­soin de bu­ti­ner des plantes dif­fé­rentes. Ce genre de culture li­mite leur ali­men­ta­tion. » Fre­lon. « Le fre­lon asia­tique est ar­ri­vé en France en 2004. Il y en a de plus en plus. Il at­taque les ruches, mange les larves (bé­bés abeilles)… Un autre res­pon­sable de la dis­pa­ri­tion des abeilles est le var­roa. Ce mi­nus­cule ani­mal at­taque 1 ruche sur 2. » Fleurs. « À cause de toutes ces me­naces, dans cer­taines ré­gions de France (ex. : Poi­tou-Cha­rentes), jus­qu’à 3 abeilles sur 4 meurent. Ces in­sectes sont pour­tant in­dis­pen­sables pour avoir des fleurs, et donc des fruits et des lé­gumes pour se nour­rir. » Com­ment s’ap­pelle une per­sonne qui élève des abeilles pour ob­te­nir du miel ?

Une abeille ra­mas­sant du pol­len sur une fleur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.