France : de­puis quand les éco­liers ne portent-ils plus de blouses ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION - En­tre­tien réa­li­sé par R. Botte

1968. « À la ren­trée de sep­tembre 1968, les blouses avaient presque dis­pa­ru. En mai, il y avait eu une ré­volte me­née par de nom­breux étu­diants. Ils ré­cla­maient plus de li­ber­té, plus de mo­der­ni­té. » Chan­ge­ment. « Il n’y a pas eu de loi pour in­ter­dire la blouse. À l’époque, ce­la cor­res­pon­dait à un chan­ge­ment des ha­bi­tudes. Quelques éta­blis­se­ments l’ont d’ailleurs conser­vée. » Couleur. « Au­tre­fois, l’ins­ti­tu­teur por­tait une blouse grise. Pour les élèves, c’étaient des cou­leurs dif­fé­rentes (par­fois bleu pour les gar­çons et rose pour les filles). Cer­tains éta­blis­se­ments de­man­daient une cer­taine couleur une se­maine et une autre la se­maine sui­vante, pour s’as­su­rer que les blouses étaient la­vées ! » Dif­fé­rences. « Se­lon ceux qui sont pour la blouse, elle per­met d’ef­fa­cer les dif­fé­rences entre les élèves des fa­milles pauvres et ceux des fa­milles plus riches. » Chi­mie. « Au­jourd’hui, la blouse est en­core por­tée en cours de chi­mie et dans des fi­lières tech­niques. Cer­tains éta­blis­se­ments se de­mandent s’il faut de nou­veau la rendre obli­ga­toire tout le temps. » Quel mot dé­signe le mé­lange de gar­çons et de filles à l’école ?

Ren­trée 1951 pour des éco­liers por tant la blouse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.