Ils ap­prennent dé­jà une 2e langue en 5e

Mon Quotidien - - FRANCE - S. Su­gier

Une 2e langue dès la 5e. C’est une nou­veau­té pré­vue pour tous les col­lé­giens à par­tir de la ren­trée 2016. Ac­tuel­le­ment, c’est dès la 4e. Mais, au col­lège Jo­liot-Cu­rie de Reims (51), les élèves de 5e choi­sissent dé­jà entre l’es­pa­gnol et l’al­le­mand ! Ces en­fants ont com­men­cé l’an­glais, leur 1re langue, à l’école pri­maire. « En 5e, les élèves sont da­van­tage mo­ti­vés et cu­rieux. Ils ap­prennent vite » , ex­plique Va­lé­rie Lop­pin, prof d’al­le­mand. Et les élèves l’as­surent : ap­prendre une 2e langue plus tôt n’est pas un pro­blème. Cer­tains en­fants parlent même plus de 2 langues, car ils viennent de pays étran­gers. Comme Ha­kob : « En plus de l’an­glais, je parle le russe et l’ar­mé­nien. Cette an­née, j’ai choi­si de faire de l’al­le­mand parce que j’ai tou­jours rê­vé d’al­ler en Al­le­magne (Eu­rope) ! » La plu­part des col­lé­giens ont dé­ci­dé de faire de l’es­pa­gnol. « Je pense que cette langue est plus fa­cile que l’al­le­mand » , ex­plique Ma­ria­ma. « J’es­saie de prou­ver aux élèves que cette idée est fausse, conti­nue Va­lé­rie Lop­pin. Pour cer­tains, ap­prendre est dif­fi­cile. Donc les cours doivent être amu­sants, par exemple, en fai­sant des jeux. » 2 élèves de 5e ont la chance de par­tir en voyage en Al­le­magne avec les classes de 4e et de 3e. Car­men De­paix, prof d’es­pa­gnol, parle à ses élèves du pays où elle est née, le Mexique (Amé­rique). On y parle es­pa­gnol. Mais, se­lon les profs : « 2 heures de cours par se­maine, ce n’est pas suf­fi­sant ! Chaque cours dure 55 mi­nutes. C’est com­pli­qué de faire par­ti­ci­per toute la classe... » Com­bien de langues sont par­lé ée

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.