« Ce n’est pas fai­sable dans un fu­tur proche »

Mon Quotidien - - À LA UNE - V. Pe­tit

Nous ne sa­vons pas si le mam­mouth et l’élé­phant peuvent « faire des pe­tits » en­semble

Voir un jour un mam­mouth se pro­me­ner en Si­bé­rie, une ré­gion froide de la Rus­sie (Asie). C’est ce qu’es­pèrent cer­tains scien­ti­fiques. Le 23 avril, ils ont an­non­cé dans une étude qu’ils avaient presque réus­si à re­cons­ti­tuer le gé­nome du mam­mouth. Pour­ra-t-on vrai­ment faire « re­vivre » cet ani­mal dis­pa­ru de­puis 10 000 ans en­vi­ron ? « Je ne pense pas que ce soit fai­sable dans un fu­tur proche, ex­plique Eva-Ma­ria Gei­gl, spé­cia­liste des gé­nomes des ani­maux de la pré­his­toire. Il ne suf­fit pas d’avoir le gé­nome d’un ani­mal pour le re­créer. Et même si on ar­rive à fa­bri­quer une cel­lule (lire p. 2), il fau­dra la “mé­lan­ger” à l’ovule d’une élé­phante. L’ani­mal qui naî­tra ne se­ra donc qu’à moi­tié mam­mouth. De plus, nous ne sa­vons pas du tout si le mam­mouth et l’élé­phant peuvent “faire des pe­tits” en­semble, comme le che­val et l’âne. » Autre ques­tion : un mam­mouth peut-il vivre sur la Terre au­jourd’hui ? Le cli­mat a beau­coup chan­gé de­puis 10 000 ans. « Il pour­ra peut-être vivre en Si­bé­rie, dit Eva-Ma­ria Gei­gl. Mais, si la Terre conti­nue à se ré­chauf­fer, le mam­mouth se­ra obli­gé de chan­ger pour sur­vivre. Et même si on réus­sit à faire re­vivre 1 mam­mouth ou 2, on se­ra en­core très loin d’une po­pu­la­tion en­tière. » Se­lon la scien­ti­fique, ce pro­jet coûte cher... pour un ré­sul­tat peu utile. « Beau­coup d’ani­maux rares, vi­vants, sont me­na­cés, rap­pelle-t-elle. Je pense qu’il vaut mieux se concen­trer sur la pré­ser­va­tion de ces es­pèces. » Quel a été le pre­mier mam­mi­fère clo­né ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.