La sta­tue de la Li­ber­té fête son an­ni­ver­saire

Mon Quotidien - - FRANCE - M. S.

Il y a 130 ans, la sta­tue de la Li­ber­té ar­ri­vait à New York, aux États-Unis (Amé­rique) en pièces dé­ta­chées. Elle a été of­ferte par la France aux États-Unis pour cé­lé­brer le cen­te­naire de leur in­dé­pen­dance face aux An­glais, en 1776. La­dy Li­ber­ty (en an­glais) est l’oeuvre du sculp­teur fran­çais Au­guste Bar­thol­di. Il a été ai­dé par Gus­tave Eif­fel, le créa­teur de la tour du même nom, à Pa­ris (75). Il a créé l’ar­ma­ture en fer de la sta­tue, pe­sant 125 tonnes. La « dame » a en­suite été re­cou­verte de 31 tonnes de feuilles de cuivre sculp­té. Pour être trans­por­tée par ba­teau, elle a été dé­mon­tée en 350 mor­ceaux, ran­gés dans plus de 200 caisses. La sta­tue a été inau­gu­rée en 1886, la construc­tion de son socle ayant été re­tar­dée.

La sta­tue était un phare entre 1886 et 1902. Sa lu­mière était si puis­sante qu’elle était vi­sible à une dis­tance de 39 km.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.