Des yeux pour deux

Mon Quotidien - - 06 100 % INFOS POSITIVES -

Au Da­ne­mark (Eu­rope). Source :

LES FAITS

Il y a 285 mil­lions de per­sonnes mal­voyantes dans le monde, dont 39 mil­lions d’aveugles. Cer­taines d’entres elles sont ai­dées par des chiens guides. Mais, dans cer­taines si­tua­tions, comme pour lire la no­tice d’un mé­di­ca­ment, rien ne rem­place la vi­sion d’un être hu­main. Le Da­nois Hans Jør­gen Wi­berg a eu l’idée d’uti­li­ser des smart­phones pour mettre en re­la­tion des mal­voyants et des voyants vou­lant les ai­der.

COM­PRENDRE

Hans Jør­gen Wi­berg est lui-même mal­voyant. Il uti­li­sait ré­gu­liè­re­ment la ca­mé­ra de son iPhone pour de­man­der de l’aide à ses amis lors­qu’il avait be­soin d’yeux pour lire. Il y a trois ans, il a pré­sen­té son idée d’ap­pli­ca­tion à un groupe d’en­tre­pre­neurs. Be My Eyes (« Soit mes yeux ») est ain­si née. La per­sonne aveugle ouvre l’ap­pli grâce à la com­mande vo­cale de son té­lé­phone. L’ap­pli la met en contact avec un vo­lon­taire dis­po­nible. Grâce à la ca­mé­ra du smart­phone, ce der­nier de­vient « les yeux » du mal­voyant pour quelques ins­tants. 18 000 per­sonnes ayant des pro­blèmes de vue et 200 000 bé­né­voles sont au­jourd’hui connectés grâce à Be My Eyes. Gra­tuite, l’ap­pli ne fonc­tionne pour l’ins­tant que sur les iPhone. Mais une ver­sion An­droid est à l’étude.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.