Plas­tique « vert »

Mon Quotidien - - EUROPE 07 -

Saint-Ma­lo, en France (Eu­rope). Source :

LES FAITS

Rem­pla­cer le pé­trole par des algues pour fa­bri­quer du plas­tique ? C’est l’idée de l’en­tre­prise fran­çaise Al­go­pack, ins­tal­lée à Saint-Ma­lo (Ille-et-Vi­laine), en Bre­tagne.

COM­PRENDRE

Il y a cinq ans, Ré­my Lu­cas, le créa­teur d’Al­go­pack, a mis au point une for­mule éton­nante mais ef­fi­cace. Il ex­trait une poudre des algues brunes, à la­quelle sont ajou­tés d’autres pro­duits vé­gé­taux. Ce mé­lange per­met de pro­duire du plas­tique. Il évite d’uti­li­ser du pé­trole, cher et pol­luant, tan­dis que les algues poussent en abon­dance dans les mers et les océans. Ain­si, le « plas­tique d’algues » se dé­truit dans la na­ture en seu­le­ment 12 se­maines (et 5 heures en mer), contre plu­sieurs siècles pour le plas­tique ha­bi­tuel. De plus, en pous­sant, les algues cap­turent du gaz car­bo­nique (CO ), pol­luant, et re­jettent de l’oxy­gène, in­dis­pen­sable à la vie hu­maine. De grandes en­tre­prises ont dé­jà pas­sé com­mande à Al­go­pack : les su­per­mar­chés E. Le­clerc pour la fa­bri­ca­tion de je­tons de cha­riots, Orange pour des coques de té­lé­phones…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.