Pour­quoi on en parle

Mon Quotidien - - LA QUESTION -

Route - 2 chefs d’Uber, une en­tre­prise de VTC (Voi­ture de Trans­port avec Chauf­feur), se­ront ju­gés en sep­tembre. On l’a ap­pris mar­di. La rai­son : leur ap­pli UberPop met en re­la­tion des clients avec des « chauf­feurs » dont ce n’est pas le mé­tier (ce ne sont pas des chauf­feurs de VTC). C’est illé­gal. Les chauf­feurs de taxi ont fait grève pour pro­tes­ter contre cette ap­pli et contre les VTC.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.