Ce lit se trans­forme en « coffre » fer­mé !

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. H.

Mieux vaut ne pas avoir peur d’être en­fer­mé ! Wang Wen­xi, un homme de 66 ans à la re­traite, en Chine (Asie), a in­ven­té un lit... an­ti-séisme. Il en a ré­cem­ment dé­po­sé le bre­vet. Le prin­cipe est simple : lorsque les se­cousses se pro­duisent (lire p. 2), fai­sant trem­bler tous les meubles dans la chambre, le ma­te­las tombe au fond d’une sorte de coffre et un lourd cou­vercle se re­ferme pour for­mer le « toit » ! Dans un autre mo­dèle in­ven­té par Wang Wen­xi, le ma­te­las ne tombe pas : seul le cou­vercle, en 2 par­ties, vient se re­fer­mer brus­que­ment au-des­sus du lit. Dans tous les cas, le dor­meur se re­trouve en­tiè­re­ment pro­té­gé (des chutes d’ob­jets, des dé­bris pro­je­tés...) dans un coffre her­mé­tique. À l’in­té­rieur du lit an­ti-séisme, un com­par­ti­ment contient des ré­serves pour pou­voir sur­vivre plu­sieurs jours : bou­teilles d’eau, boîtes de conserve, masques à oxy­gène…

À l’in­té­rieur du lit an­ti-séisme : des ré­serves pour sur­vivre plu­sieurs jours (eau, boîtes de conserve, masques à oxy­gène...)

Wang Wen­xi a ima­gi­né ce lit après de graves trem­ble­ments de terre dans son pays, en 2008 et 2010. Ils ont fait, au to­tal, près de 100 000 morts. Se­lon lui, ce lit se­ra sur­tout ef­fi­cace dans des bâ­ti­ments fra­giles (ex. : bun­ga­lows) et/ou de faible hau­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.