Les chiots se sont bien conser­vés dans la glace

Mon Quotidien - - À LA UNE - C. Hal­lé

En Si­bé­rie (lire p. 2), des scien­ti­fiques ont ré­cem­ment ex­trait les cer­veaux des ca­davres... de 2 chiots pré­his­to­riques. Les ani­maux avaient été dé­cou­verts en Ia­kou­tie, dans le nord-est de la Rus­sie (Asie), après avoir pas­sé 12 460 ans dans le per­gé­li­sol (lire p. 2). Se­lon les ex­perts, c’est la pre­mière fois que l’on trouve des cer­veaux aus­si bien pré­ser­vés de chiens aus­si an­ciens. Ils vont les étu­dier pour en sa­voir plus sur les ori­gines de l’es­pèce.

C’est par ha­sard que les scien­ti­fiques ont dé­cou­vert, en 2011, le pre­mier chiot : ils cher­chaient des dé­fenses de mam­mouths dans cette région très froide et iso­lée. Dans la glace, il y avait le ca­davre en­tier du chien, avec son coeur, ses pou­mons et son es­to­mac ! L’été der­nier, ils sont re­tour­nés sur le site et ont trou­vé un se­cond chiot, en­core mieux conser­vé, juste à cô­té du pre­mier. Même sa four­rure est qua­si in­tacte ! Dans son es­to­mac se trouvent des branches et de l’herbe… Étaitce son ré­gime à l’époque ? Les ex­perts vont com­pa­rer les 2 cer­veaux avec ceux de loups et de chiens do­mes­ti­qués d’au­jourd’hui, pour ten­ter de sa­voir s’ils sont plus proches des uns ou des autres. Des traces d’ac­ti­vi­tés hu­maines ont été trou­vées sur le site : les ani­maux étaient donc peut-être dé­jà do­mes­ti­qués. Se sont-ils rap­pro­chés de l’homme ou est-ce l’homme qui les a ap­pri­voi­sés ? Le chien do­mes­tique est-il ap­pa­ru dans plu­sieurs ré­gions du monde en même temps, ou d’abord en Asie ? Les cher­cheurs es­pèrent pou­voir bien­tôt ré­pondre à ces questions.

Ces chiens se sont-ils rap­pro­chés de l’homme ou est-ce l’homme qui les a ap­pri­voi­sés ?

Un scien­ti­fique re­garde les dents de l’un des 2 chiots dé­cou­verts en Ia­kou­tie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.