L’ex­plo­ra­tion sous-marine en 10 mots

Mon Quotidien - - SCIENCES -

Cam­pagne d’ex­plo­ra­tion

En­semble des ac­ti­vi­tés me­nées pour étu­dier une es­pèce ou une zone en par­ti­cu­lier.

Ba­thy­scaphe

En­gin de plon­gée à grande pro­fon­deur, au­to­nome et ha­bi­table. Au­jourd’hui, on uti­lise plus sou­vent des pe­tits sous-ma­rins, car ils sont plus ma­niables.

So­nar

Ap­pa­reil qui sert à dé­tec­ter les ob­jets sous-ma­rins. Pour re­pé­rer et re­con­naître un ani­mal ou une épave, par exemple, il en­voie des ondes so­nores et les ana­lyse quand elles lui re­viennent.

Sca­phandre

Vê­te­ment étanche que porte par­fois un plon­geur pour tra­vailler sous l’eau. C’est aus­si un ap­pa­reil res­pi­ra­toire in­di­vi­duel, équi­pé de bou­teilles à air com­pri­mé. Le sca­phandre au­to­nome a été in­ven­té par Jacques-Yves Cous­teau et uti­li­sé pour la pre­mière fois en 1966. Il per­met à un plon­geur de na­ger plu­sieurs heures sous l’eau sans re­mon­ter à la sur­face.

Pré­lè­ve­ment

Mor­ceau d’un mi­né­ral ou d’un vé­gé­tal qu’un plon­geur ré­cu­père, en pleine eau ou sur le fond, pour l’étu­dier.

Hu­blot

Pe­tite fe­nêtre, sou­vent ronde ou ovale. Étanche et pos­sé­dant un verre très épais, elle per­met d’ob­ser­ver les fonds ma­rins à des grandes pro­fon­deurs.

Océa­no­graphe

Scien­ti­fique qui étu­die les mers et les océans.

Océa­naute

Terme par­fois em­ployé pour dé­si­gner un plon­geur qui ex­plore les grands fonds ma­rins.

Dé­ten­deur

Ap­pa­reil qui sert à di­mi­nuer la pres­sion d’un gaz com­pri­mé. Il rend res­pi­rable l’air conte­nu dans les bou­teilles at­ta­chées sur le dos du plon­geur.

Fouiller

Ex­plo­rer soi­gneu­se­ment un lieu pour trou­ver des ob­jets té­moi­gnant de l’ac­ti­vi­té de l’homme (ex. : épaves de ba­teaux) ou de son en­vi­ron­ne­ment (ex. : vé­gé­taux).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.