Rue, ave­nue, bou­le­vard... Quelle est la dif­fé­rence ?*

Mon Quotidien - - LA QUESTION -

Murs. «De ces 3 mots, seul le terme “bou­le­vard” a un sens très dif­fé­rent des 2 autres. À l’ori­gine, lorsque l’on construi­sait une for­ti­fi­ca­tion au­tour d’une ville, on éle­vait des murs.

Du cô­té ex­té­rieur, le mur était bor­dé d’un terre-plein. C’est ce­la que dé­si­gnait un bou­le­vard.»

Tour. « À par­tir du XVIIe

(17e) siècle, les for­ti­fi­ca­tions ont été dé­mon­tées et rem­pla­cées par des pro­me­nades ou des voies. Elles ont gar­dé le nom de bou­le­vard. Comme ce sont gé­né­ra­le­ment d’an­ciennes for­ti­fi­ca­tions, les bou­le­vards font sou­vent le tour de la ville. C’est le cas de Pa­ris, par exemple. Au­jourd’hui, ses bou­le­vards sont des voies larges avec plu­sieurs files de cir­cu­la­tion. Dans les an­nées 1980, ces routes ont été ré­amé­na­gées : plan­ta­tions, trot­toirs plus larges, trans­ports en com­mun... On a ap­pe­lé ce­la des bou­le­vards ur­bains. »

Arbres. « Une ave­nue, au dé­part, est une voie par la­quelle on ar­rive quelque part (ex. : un mo­nu­ment, dans une ville). Elle est sou­vent bor­dée d’arbres. Une rue est une route avec des maisons sur les cô­tés, dans une ag­glo­mé­ra­tion. Il n’y a pas vrai­ment de dif­fé­rence entre une rue et une ave­nue, même si une ave­nue est sou­vent plus large qu’une rue. »

D. Viaud

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.