AN­DREW WIG­GINS DANS LES PAS DE KE­VIN GAR­NETT

Mondial Basket - - Rookie -

UN PRE­MIER MATCH NBA À 19 ANS CONTRE MEM­PHIS, UN GROS BLOCK SUR JOA­KIM NOAH, UNE BOX SCORE À 17 POINTS CONTRE BROOK­LYN… TELS SONT LES DÉ­BUTS D’AN­DREW WIG­GINS, N°1 DE LA DRAFT, DANS LA LIGUE AMÉ­RI­CAINE. « MON­DIAL BASKET » ÉTAIT AVEC LUI À NEWYORK POUR SON PRE­MIER ROAD TRIP, 6 000 MILES À TRA­VERS LE PAYS AVEC UN DÉ­TOUR PAR LE MEXIQUE. RE­POR­TAGE.

In­té­gra­tion réus­sie pour le Ca­na­dien An­drew Wig­gins, le roo­kie des Tim­ber­wolves n°1 de la draft 2014. Les an­ciens comme Ron­ny Tu­riaf et Ke­vin Mar­tin (vic­time d’une frac­ture du poi­gnet en no­vembre) sont heu­reux d’ac­com­pa­gner le nou­veau swing­man de Min­ne­so­ta, ob­te­nu contre Ke­vin Love. « Il est à l’écoute et at­ten­tif à ce qu’on lui dit », ex­plique l’ar­rière shoo­teur qui a une di­zaine d’an­nées de NBA der­rière lui. Le 29 oc­tobre der­nier, Wig­gins (19 ans) est de­ve­nu le deuxième joueur le plus jeune de l’his­toire de la fran­chise à dé­bu­ter un match NBA, après Ke­vin Gar­nett. Le na­tif de To­ron­to vou­lait évo­luer dans une équipe qui le dé­si­rait, c’est chose faite. Il se re­trou­vait star­ter aux cô­tés de Ri­cky Ru­bio (vic­time d’une grosse en­torse de la che­ville dé­but no­vembre et « out » pour plu­sieurs se­maines), « K-Mart » (à l’infirmerie lui aus­si), Thad­deus Young (ab­sent plu­sieurs matches après le dé­cès de sa mère) et Ni­ko­la Pe­ko­vic (tou­ché au poi­gnet et rem­pla­cé par Gor­gui Dieng sous le cercle). Flip Saun­ders a l’oeil sur son roo­kie ve­dette. Il y a 20 ans, il avait fait dé­bu­ter Ke­vin Gar­nett. Pour lui, il y a quelques si­mi­li­tudes entre le vé­té­ran de Brook­lyn et son nou­veau swing­man. « An­drew a les mêmes qua­li­tés ath­lé­tiques que « KG » à ses dé­buts. Je pense qu’il a le po­ten­tiel pour faire une belle car­rière NBA. »

Pro­té­gé par Flip Saun­ders

Coach Saun­ders, qui a re­pris du ser­vice cette sai­son sur le banc des Wolves, re­fuse tou­te­fois de ti­rer des plans sur la co­mète. « Il faut voir com­ment son corps va se développer, dé­jà. Et com­ment il va en­chaî­ner les per­for­mances. » Flip uti­li­sait Gar­nett de ma­nière éco­nome lors de sa sai­son roo­kie, en 1995-96 (28.7 mn). Wig­gins ob­tient sen­si­ble­ment le même temps de jeu (27.3 à la mi-no-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.