CHRO­NO­LO­GIE D’UNE DES­CENTE AUX EN­FERS

Mondial Basket - - Western Conference -

Back-to-back réus­si pour les La­kers en 2010 avec une vic­toire 4-3 sur Bos­ton qui conso­lide le titre ob­te­nu en 2009 face à Or­lan­do (4-1). Le dé­but des pro­blèmes pour les Pourpre et Or. In­ver­se­ment, à par­tir de 2011, les Clip­pers re­lèvent la tête pour s’im­po­ser comme la fran­chise n°1 à Los An­geles avec l’ar­ri­vée de Ch­ris Paul. C’est une suite de dé­ci­sions du front of­fice con­cer­nant les joueurs et les head coaches et les aléas (bles­sures) qui ont pré­ci­pi­té la des­cente aux en­fers des La­kers de­puis deux ans.

2010-11 : Les te­nants du titre sont swee­pés par Dal­las en de­mi-fi­nales de Confé­rence Ouest.

2011-12 : Sur le banc, Phil Jack­son est rem­pla­cé par Mike Brown alors que les joueurs plé­bis­ci­taient Brian Shaw, as­sis­tant. En playoffs, les La­kers dis­pa­raissent à nou­veau en de­mi-fi­nales de Confé­rence Ouest, écar­tés par Ok­la­ho­ma Ci­ty (4-1).

2012-13 : Mitch Kup­chak ra­mène Dwight Ho­ward à « La­ker­land ». Steve Nash (38 ans) est si­gné pour 3 ans. Le star­ting li­neup Na­shB­ryant-World Peace-Ga­sol-Ho­ward est une pe­tite « Dream Team » qui doit conqué­rir le 17e titre NBA de la fran­chise. Mais les ré­sul­tats sont ca­tas­tro­phiques et dès le 9 no­vembre, Mike Brown est li­mo­gé. Mike D’An­to­ni ar­rive contre l’avis de beau­coup d’ob­ser­va­teurs, dont Ma­gic John­son qui sou­hai­tait le retour de Phil Jack­son. Jim Buss, qui a suc­cé­dé à son père Jer­ry, im­pose D’An­to­ni. On af­firme qu’il n’au­rait pas ac­cep­té les condi­tions du « Maître Zen », qui vou­lait des pou­voirs éten­dus.

Le 18 fé­vrier 2013, Jer­ry Buss dé­cède d’un can­cer. Kobe Bryant est vic­time d’une rup­ture du ten­don d’Achille en fin de sai­son ré­gu­lière contre Gol­den State. Les La­kers sont swee­pés au 1er tour par San An­to­nio.

L’été 2013 est chaud en Ca­li­for­nie. Dwight Ho­ward claque la porte pour fi­ler à Hous­ton. Met­ta World Peace rentre chez lui, à New York.

25 no­vembre 2013 : tou­jours bles­sé, Kobe Bryant (35 ans) signe un contrat mi­ri­fique de 48,5 M$ sur 2 ans.

L’exer­cice 2013-14 est un cau­che­mar. Le « Black Mam­ba » re­vient le 8 dé­cembre mais se blesse au ge­nou le 17 contre Mem­phis. Sai­son over. Les La­kers ne font pas les playoffs.

La sai­son 2014-15 com­mence très mal mal­gré le retour de Kobe. Nash (40 ans) est « out » pour l’an­née avec de nou­veaux pro­blèmes de dos. Les La­kers rem­portent 3 matches de pré­sai­son pour 5 dé­faites. Le pre­mier choc contre Hous­ton ac­couche d’un nou­veau drame. Ju­lius Randle, n°7 de la draft, se frac­ture la jambe dans le der­nier quart-temps. Sai­son over. C’était le meilleur choix des La­kers dans un 1er tour de draft de­puis James Wor­thy, n°1 de la pro­mo 1982. Wor­thy en­voie un « tweet » à Randle pour lui té­moi­gner son ami­tié et l’en­cou­ra­ger. Il n’avait pas ter­mi­né sa sai­son roo­kie, vic­time lui aus­si d’une frac­ture de la jambe. Un an après, avec Ma­gic, By­ron Scott (coach ac­tuel), Mi­chael Coo­per, Ka­reem Ab­dulJab­bar et Pat Ri­ley sur le banc, le show­time fai­sait des mer­veilles à L.A., mal­gré une dé­faite en Fi­nales NBA contre Bos­ton (3-4).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.