QUAND PIERCE JUGE SÉ­RA­PHIN

Mondial Basket - - In Your Face -

Paul Pierce est ar­ri­vé à Washington cet été. Il a fait la connais­sance du jeune Ke­vin Sé­ra­phin au prac­tice en al­lant se frot­ter à lui près du cercle. « Not in my house ! », lui a lan­cé le « Fren­chie ». « C’est comme ça que je lui ai don­né le sur­nom « The Beast », ex­plique « The Truth ». Ke­vin est un jeune joueur qui a be­soin de se ca­na­li­ser. Il a ten­dance à s’em­bal­ler un peu, par­fois, dans le jeu. Mais s’il peut prendre des re­bonds et mar­quer son ter­ri­toire à l’in­té­rieur, il de­vien­dra très fort. J’ai confiance en lui car c’est du cos­taud. Il rentre des tirs, il a de bonnes mains pour un in­té­rieur, c’est le re­gistre qu’on lui de­mande d’ex­plo­rer. Et puis c’est un gars qui a une su­per men­ta­li­té. Il fait du bien à cette équipe ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.