MEM­PHIS CONTRAT DÉ­FENSE

Mondial Basket - - Breakdown -

MEM­PHIS DOIT SA SUR­VIE DANS LA WES­TERN CONFE­RENCE À SA DÉ­FENSE. UN MO­DÈLE OR­CHES­TRÉ PAR UN TRIO IN­FER­NAL : MIKE CON­LEY, TO­NY AL­LEN ET MARC GA­SOL. CONTRAT DÉ­FENSE ? UN DEAL QUI PEUT RAP­POR­TER GROS EN NBA !

In­usables Grizz­lies ! Ré­gu­liè­re­ment, de­puis 2011, ils s’in­vitent en playoffs (1er tour en 2012 et 2014 ; de­mi-fi­nales en 2011 et 2015 ; fi­nale de Conf’ en 2013). Tout le monde les croyait morts et en­ter­rés avec la perte de leur coach, Lio­nel Hollins, en 2013. Grave er­reur ! Les « Ours » du Ten­nes­see sur­vivent sur les terres hos­tiles de l’Ouest amé­ri­cain avec l’ins­tinct du chas­seur. A l’image de Mike Con­ley, le me­neur amo­ché, et Marc Ga­sol, le pi­vot em­blé­ma­tique, deux fois All­Star, Mem­phis fait patte de ve­lours pour mieux abattre le pré­da­teur face à lui. Les Grizz­lies sont ar­més de « jour­ney­men » comme Court­ney Lee et To­ny Al­len, prêts à tous les sa­cri­fices pour ga­gner ou re­ga­gner une bague. L’ex-« Jail Bla­zer » Zach Ran­dolph (33 ans) a en­core réus­si la ba­ga­telle de 38 double-doubles cette sai­son, se clas­sant au même ni­veau que Ke­vin Love dans le Top 10. Mais l’an­cien fran­chise player des Tim­ber­wolves jouait avec LeB­ron James alors que Ran­dolph, 14 ans de cir­cuit, par­tage la gonfle avec des sans-grades qui courent tou­jours après la re­con­nais­sance. C’est avec cette es­couade de joueurs sous-co­tés et lais­sés pour compte que le coach de Mem­phis, Dave Joer­ger, a ré­chauf­fé les playoffs 2015. Port­land, tête de série n°4, a été écar­té sans mé­na­ge­ment au 1er tour (1-4). Et les War­riors, me­nés 2-1, ont connu eux aus­si quelques sueurs froides en de­mi-fi­nales de Confé­rence après avoir dé­rou­lé tout au long de la sai­son ré­gu­lière. Alors que son ho­mo­logue à Gol­den State, Steve Kerr, pas­sait 15 bonnes minutes en press confe­rence, es­suyant une ra­fale de ques­tions dans un exer­cice bien or­ches­tré, Joer­ger, tête de pou­pon, quit­tait le po­dium après moins de 5 minutes ! « No ques­tions ?, in­ter­ro­geait Jason Williams, le PR des Grizz­lies. No ? OK ! Thank you, guys. » Di­rec­tion le locker room pour le brie­fing d’avant­match. Les Grizz­lies sont in­dif­fé­rents au trai­te­ment de l’in­fo. Les mé­dias n’aiment pas par­ler du pe­tit mar­ket qu’est Mem­phis. Les Ours s’en fichent. C’est ce que nous a dit Court­ney Lee, leur shoo­ting guard. « On s’en fout com­plè­te­ment ! On joue notre basket. » Leur prio­ri­té, ces der­nières se­maines, était de mar­ty­ri­ser Port­land puis de se col­ti­ner les beaux gosses de Gol­den

Mike Con­ley face au MVP de la sai­son, Ste­phen Cur­ry (Gol­den State).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.