LeB­ron, win­ning buz­zer bea­ters

Mondial Basket - - Du Basket Et Des Hommes -

TROIS GROS SHOOTS RÉUS­SIS PAR « LBJ » DANS L’HIS­TOIRE DES PLAYOFFS. EN 2009, OR­LAN­DO AVAIT ÉLI­MI­NÉ CLE­VE­LAND EN FI­NALE DE CONFÉ­RENCE EST MAIS LEB­RON, ALORS ÂGÉ DE 24 ANS, AVAIT RE­TAR­DÉ L’ÉCHÉANCE. À PRÉ­SENT, IL COMPTE LE MÊME NOMBRE DE BUZ­ZER BEA­TERS QUE MI­CHAEL JOR­DAN EN POST­SEA­SON. matches de la série face au gang de D-Rose, il shoo­tait à 36%, avec un 1/12 der­rière l’arc ! « Je ne suis pas content de mes pour­cen­tages aux tirs », ad­met­tait d’ailleurs le double cham­pion NBA. « Jim­my (But­ler) est un gros dé­fen­seur et il fait un su­per job sur moi mais si je ne score pas, c’est que mon jeu n’est pas suf­fi­sam­ment bon. » Tir cor­ri­gé dans le match à 38 pions qui al­lait suivre. James en a vu d’autres. Face à Chi­ca­go, il dis­pu­tait sa 31e série de playoffs. Dans le camp d’en face, Tom Thi­bo­deau consta­tait avec ef­froi que la lame « LBJ » res­tait ter­ri­ble­ment tran­chante. « Quand tu dé­fends sur un grand joueur, c’est tou­jours dif­fi­cile. Tu peux dé­ployer la meilleure dé­fense pos­sible, il réus­si­ra tou­jours à mettre des tirs. C’est exac­te­ment ce qui se passe avec LeB­ron. »

James donne les ordres aux temps morts

Cette série face aux Bulls res­te­ra aus­si dans les livres pour la dra­ma­tur­gie du der­nier quart­temps du Game 4, lorsque Chi­ca­go me­nait en­core 2 vic­toires à 1. Dans sa car­rière en post­sea­son,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.