JOA­KIM NOAH

« L’AN­NÉE N’A PAS ÉTÉ FA­CILE MAIS JE RE­VIEN­DRAI PLUS FORT »

Mondial Basket - - French Time -

MAL­GRÉ UNE GROSSE DÉ­FENSE FACE À CLE­VE­LAND, JOA­KIM NOAH A SOUF­FERT EN PLAYOFFS, CONCLU­SION D’UNE SAI­SON EN UP AND DOWN. LE PI­VOT FRAN­ÇAIS DOIT RE­CONS­TRUIRE SON JEU D’AT­TAQUE. EN­TRE­TIENS AVEC « JOOKS » ET ED PIN­CK­NEY, SON SHOO­TING COACH.

Meilleur dé­fen­seur de la sai­son 2013-14, deux fois All-Star, Joa­kim Noah vient de vivre une sai­son ga­lère. L’éli­mi­na­tion en de­mi-fi­nales de Confé­rence Est (2-4 contre Cle­ve­land) est un échec dou­lou­reux. Col­lec­ti­ve­ment, pour Chi­ca­go, qui es­pé­rait ter­ras­ser sa bête noire LeB­ron James cette an­née, avec l’ap­port de Pau Ga­sol et le retour de Der­rick Rose, mais aus­si in­di­vi­duel­le­ment pour « Jooks » qui a vu ses stats of­fen­sives chu­ter bru­ta­le­ment. Ed Pin­ck­ney, as­sis­tant de Tom Thi­bo­deau, tra­vaille avec Noah de­puis deux ans. En 2013-14, le Fran­çais tour­nait à 12.6 points et 47.5% de réus­site sur une base de 10 shoots ten­tés (+4.2 lan­cers francs par match). Tous ces chiffres, dans le sec­teur of­fen­sif, re­lèvent dé­sor­mais du mi­rage. Joa­kim a bou­clé la sai­son 2014-15 à 7.2 points (44.5% aux tirs) et des ten­ta­tives de lan­cers ré­duites à la por­tion congrue : 2.6 par match. Si le pi­vot fran­çais cache ses doutes, il re­double d’at­ten­tion et d’ef­forts aux prac­tices - c’est tou­jours le der­nier à par­tir - avec Coach Pin­ck­ney, qui lui a dé­jà concoc­té un tra­vail spé­ci­fique aux shoots pour cet été, à Chi­ca­go et L.A.

es chiffres prennent toute leur si­gni­fi­ca­tion quand on les com­pare avec la sai­son pré­cé­dente où Joa­kim était par­ve­nu, sur 47 matches, à sco­rer entre 10 et 19 points. On re­le­vait éga­le­ment 12 matches à 20 points mi­ni­mum. Cette sai­son, Noah est tom­bé à 7.2 pions de moyenne et il n’a réa­li­sé que 18 matches en « double di­git ». Au­cun à 20 points ou plus. Il est pas­sé de 47 double-doubles à 15 en 201415, avec 13 games en moins et des minutes éga­le­ment à la baisse. Coach PIN­CK­NEY : « On ne va pas re­ve­nir sur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.