Quatre ans de cam­pus en Ca­li­for­nie

Mondial Basket - - Du Basket Et Des Hommes -

Ac­cu­sé d’être un « sale joueur » par Taj Gib­son, l’in­té­rieur de Chi­ca­go, lors de la de­mi-fi­nale de Confé­rence Est (qua­li­fi­ca­tion 4-2), « Del­ly » a vu cette ré­pu­ta­tion lui col­ler à la peau quand il a bles­sé - in­vo­lon­tai­re­ment, bien sûr - Kyle Kor­ver, le All-Star d’At­lan­ta, en fi­nale de Confé­rence Est (qua­li­fi­ca­tion 4-0). « Je ne suis pas ce­lui qu’on dé­crit », plai­da l’ac­cu­sé, contraint de se dé­fendre avant que LeB­ron James ne se fasse son avo­cat. « Il est ri­di­cule de pré­tendre que Del­ly est un mau­vais gars. Tout le monde com­met des fautes et lui n’a vrai­ment rien d’un sale joueur. Il dé­fend dur mais pro­pre­ment. C’est sa force car il le fait avec de l’éner­gie et du punch, sans tri­cher. » Cette éner­gie est conta­gieuse. Une telle ac­ti­vi­té et un tel don de soi forcent né­ces­sai­re­ment l’ad­mi­ra­tion. Des gar­çons comme J.R. Smith et Iman Shum­pert, ex­perts en grains de fo­lie, sont des in­con­di­tion­nels de Del­la­ve­do­va. Un nom vite abré­gé, par com­mo­di­té. Da­vid Blatt a vo­lé au se­cours d’un re­por­ter amé­ri­cain de Ya­hoo! qui n’ar­ri­vait pas à pro­non­cer le nom de l’Aus­tra­lien. « Del­ly ! C’est plus simple. Moi, ça m’a pris trois mois pour le pro­non­cer cor­rec­te­ment… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.