LA FRANCE EN MIS­SION

Mondial Basket - - Le Guide De Poche De L' Euro -

Pour la pre­mière fois de l’his­toire, l’Eu­ro de bas­ket se dé­rou­le­ra dans quatre pays du­rant une même édi­tion : l’Al­le­magne, la Let­to­nie, la Croa­tie et la France, qui ac­cueille­ra aus­si la phase fi­nale. Qua­li­fi­ca­tive pour les Jeux Olym­piques 2016 à Rio, cette 39e édi­tion de­vait, à l’ori­gine, se dé­rou­ler uni­que­ment en Ukraine. Les Bleus, cham­pions d’Eu­rope en titre et mé­daillés de bronze lors de la der­nière Coupe du monde en Es­pagne, se posent en fa­vo­ris. Mais at­ten­tion : de­puis 1993 (la com­pé­ti­tion avait lieu en Al­le­magne), au­cune équipe hôte n’est par­ve­nue à ga­gner le tro­phée. « Il fau­dra être meilleur qu’en 2013 ! On sait que les Eu­ros qui pré­cèdent les J.O. sont tou­jours plus dif­fi­ciles à gé­rer que ceux qui leur suc­cèdent. Il fau­dra être prêt », pré­vient Vincent Col­let, le sé­lec­tion­neur tri­co­lore. Aver­tie, la bande à To­ny Par­ker a bé­né­fi­cié d’un ti­rage plu­tôt clé­ment pour le 1er tour (Bos­nie-Her­zé­go­vine, Fin­lande, Po­logne, Is­raël, Rus­sie) mais les choses pour­raient se cor­ser face à l’un des té­nors du groupe B (Es­pagne, Al­le­magne, Tur­quie, Ita­lie ou Ser­bie) lors d’un 8e de fi­nale dé­ci­sif… Car la for­mule a aus­si chan­gé. Et à ce stade, il ne se­ra même plus ques­tion de re­pê­chage pour les J.O. « Ce n’est pas un groupe très dif­fi­cile, pour être com­plè­te­ment hon­nête, re­prend le sé­lec­tion­neur na­tio­nal. Mais le croi­se­ment se­ra ter­rible. J’ai­me­rais ren­con­trer l’Is­lande mais bon… On joue­ra for­cé­ment une grosse équipe et c’est la nou­veau­té de cet Eu­ro : si on perd ce 8e de fi­nale, ce se­ra le clap de fin. L’ob­jec­tif nu­mé­ro 1 de l’équipe de France cette an­née, c’est de se qua­li­fier pour les Jeux Olym­piques de Rio. Et pour y par­ve­nir, il faut au moins al­ler en quarts de fi­nale. La fi­nale, c’est qua­li­fi­ca­tion di­recte. Pour at­teindre le tour­noi pré-olym­pique, il faut soit al­ler en de­mi-fi­nales, soit ga­gner le match de clas­se­ment en cas d’éli­mi­na­tion après les quarts. La pres­sion en 8es se­ra ter­rible. C’est un match qu’il fau­dra im­pé­ra­ti­ve­ment ga­gner », in­siste Vincent Col­let qui a concoc­té, pour son groupe, un sa­vou­reux cock­tail de com­plé­men­ta­ri­té entre les mé­daillés d’or du der­nier Eu­ro et les mé­daillés de bronze du der­nier Mon­dial. « L’équipe n’est pas très dif­fé­rente de celle des an­nées pré­cé­dentes dans le fond. En re­vanche, je pense qu’il y a pas mal de joueurs qui ont pro­gres­sé. Les an­ciens sont en­core en bon état et nos jeunes ar­rivent dans les an­nées de la ma­tu­ri­té. Cette équipe semble ef­fec­ti­ve­ment être la plus belle que j’ai eu le bon­heur de coa­cher. » A plus d’un titre, cette édi­tion 2015 se­ra his­to­rique. Le bas­ket fran­çais ten­te­ra de re­le­ver un pa­ri unique, sou­te­nu à Lille par 27 000 spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.