SAN AN­TO­NIO

SAN AN­TO­NIO S’EST OF­FERT UN RE­CRU­TE­MENT « FIRST CLASS » POUR CONTRER LE CHAM­PION NBA GOL­DEN STATE. C’EST BIEN VU AVEC DEUX AI­LIERS FORTS CONFIR­MÉS COMME LA MAR­CUS AL­DRIDGE ET DA­VID WEST. LA FRAN­CHISE TEXANE EST AR­MÉE POUR RE­CON­QUÉ­RIR LA COU­RONNE. EXPLICAT

Mondial Basket - - Édito -

UN RE­CRU­TE­MENT HAUT DE GAMME

Après l’éli­mi­na­tion face aux Clip­pers au 1er tour des playoffs (3-4), San An­to­nio s’est of­fert une par­tie de paint­ball entre amis à Los An­geles. Le cham­pion NBA 2014 était prêt à dé­gai­ner sur le mar­ché des free-agents cet été. Après une se­maine de né­go­cia­tions et de tran­sac­tions, les Texans avaient dé­jà si­gné un gros pois­son, La Mar­cus Al­dridge (30 ans de­puis le 19 juillet), et un vieux lion, Da­vid West (35 ans le 29 août). Deux ai­liers forts All-Stars dont l’en­ga­ge­ment a pré­cé­dé les re­si­gna­tures de l’ai­lier Kaw­hi Leo­nard (24 ans) et du shoo­ting guard Dan­ny Green (28 ans). Al­dridge a ob­te­nu 84,1 M$ sur 4 ans, West a ac­cep­té 1,4 M$ sur 1 an, Leo­nard a dé­cro­ché 90 M$ sur 5 ans et Green s’est vu of­frir 45 M$ sur 4 ans. Ren­for­ce­ment ren­du pos­sible par le trade du pi­vot bré­si­lien Tia­go Split­ter à At­lan­ta qui a per­mis à San An­to­nio de réa­li­ser une éco­no­mie de 16,7 mil­lions de dol­lars sur les deux pro­chaines an­nées. Après quelques réunions avec le GM, R.C. Bu­ford, et le coach, Gregg Po­po­vich, Tim Dun­can a ac­cep­té de pro­lon­ger pour une an­née à 5 mil­lions de dol­lars. Le quin­tuple cham­pion NBA, au­jourd’hui âgé de 39 ans, dis­pu­te­ra donc une 19e sai­son dans la grande Ligue. Ma­nu Gi­no­bi­li (38 ans) re­vient éga­le­ment, pour 2 ans (deuxième an­née en « player op­tion »). San An­to­nio a grillé tout le monde sur le mar­ché, à l’Ouest comme à l’Est. New York vou­lait ab­so­lu­ment « LMA » pour lui confier le poste de pi­vot. Ce po­si­tion­ne­ment n’avait rien pour sé­duire Al­dridge, ef­frayé par ailleurs par la si­tua­tion épou­van­table des Knicks. Phoe­nix a pré­sen­té un pro­jet in­té­res­sant à l’ex-Trail Bla­zer mais la route me­nant au titre était longue. Les La­kers

« Les ar­ri­vées de La Mar­cus Al­dridge et Da­vid West changent la dy­na­mique de notre équipe. On est re­par­ti pour vi­ser le titre pen­dant 3 ou 4 ans »

To­ny Par­ker

avaient pro­gram­mé deux mee­tings avec Kobe Bryant. On di­sait La Mar­cus très dé­çu par le pre­mier. Le front of­fice ca­li­for­nien n’a pas été plus convain­cant lors du deuxième… Al­dridge vou­lait se don­ner les meilleures chances de ga­gner un titre avec une fran­chise de re­nom, ré­fé­ren­cée pour son sé­rieux et sa réus­site. Le « Big Th­ree » Dun­can-Gi­no­bi­li-Par­ker et Coach « Pop » lui ap­por­taient les ga­ran­ties de­man­dées. To­ny Par­ker était ren­tré en France quand « LMA » a don­né son ac­cord. Evi­dem­ment, TP af­fi­chait un large sou­rire après la si­gna­ture du na­tif de Dal­las. « Les ar­ri­vées de La Mar­cus et Da­vid (West) changent la dy­na­mique de notre équipe. On est re­par­ti pour vi­ser le titre NBA pen­dant 3 ou 4 ans. » To­ny avait par­ti­ci­pé à la ren­contre entre les Spurs et Al­dridge à Los An­geles, avec Coach « Pop », R.C. Bu­ford et Tim Dun­can. Une réunion se­crète, même si les Texans n’ont ja­mais rien à ca­cher. « Pop » - qui a été opé­ré du coeur du­rant l’in­ter­sai­son et qui son­geait à prendre sa re­traite - plai­san­tait d’ailleurs sur la ma­nière dont il trai­tait ce genre de ren­dez-vous. « On pré­sente notre pro­jet, tout sim­ple­ment. Je ne vais pas at­tendre un joueur à 23h et lui faire des cour­bettes. A cette heu­re­là, il y a long­temps que je suis au lit ! » Ceux qui veulent un contrat chez les Texans ont com­pris. De toute fa­çon, per­sonne ne boude San An­to­nio, même avec son coach bou­gon. Au cours des seize der­nières an­nées, San An­to­nio a rem­por­té cinq titres NBA, tous avec Gregg

LaMar­cus Al­dridge vou­lait se don­ner les meilleures chances

de ga­gner un titre avec une fran­chise de re­nom, ré­fé­ren­cée pour son sé­rieux et sa réus­site. Le « Big Th­ree » Tim Dun­can

Ma­nu Gi­no­bi­li-To­ny Par­ker et Gregg Po­po­vich lui ap­por­taient

les ga­ran­ties de­man­dées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.