OSER

Mondial Basket - - Around -

IL FAL­LAIT

Veille de la pe­tite fi­nale entre la France et la Ser­bie. On pose cette ques­tion au sé­lec­tion­neur tri­co­lore Vincent Col­let : « Trou­vez-vous lé­gi­time que le 3e de l’Eu­ro ne soit pas qua­li­fié di­rec­te­ment pour les Jeux, ce qui don­ne­rait en­core plus de sel à cet af­fron­te­ment ? » Ré­ponse de Coach Col­let : « Non. Vu le ni­veau du basket en Eu­rope, ça mé­ri­te­rait… Euh… Euh… (ndlr:sou­sen­ten­duu­ne­qua­li­fi­ca­tion­di­recte). Si vous re­mon­tez seize ans en ar­rière, la France avait per­du une de­mi- fi­nale contre l’Es­pagne. Mal­heu­reu­se­ment, elle avait aus­si per­du contre la Ser­bie dans la pe­tite fi­nale mais la 4e place of­frait la qua­li­fi­ca­tion olym­pique pour les Jeux de Syd­ney. Je me sou­viens des com­men­taires de l’époque, après les quarts de fi­nale qui nous en­voyaient aux J.O. » Dé­bat ty­pi­que­ment fran­co-fran­çais. Le Tour­noi des Amé­riques a lais­sé le Ca­na­da sur la troi­sième marche du po­dium der­rière le Ve­ne­zue­la et l’Ar­gen­tine, les deux qua­li­fiés pour Rio 2016. En Eu­rope, la qua­li­fi­ca­tion se fai­sait sur une base de 24 équipes, pour 2 places. Cette ques­tion n’avait ja­mais été sou­le­vée avant ou pen­dant la com­pé­ti­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.