LA GÉ­NÉ­RA­TION 92

LA GÉ­NÉ­RA­TION « 92 » RE­PRÉ­SENTE DÉ­SOR­MAIS UN TIERS DE L’EF­FEC­TIF DES BLEUS. RU­DY GO­BERT (UTAH), EVAN FOURNIER (OR­LAN­DO), JOF­FREY LAU­VERGNE (DEN­VER) ET LÉO WES­TER­MANN (LI­MOGES), 23 ANS À PEINE, IN­CARNENT L’AVE­NIR DE L’ÉQUIPE DE FRANCE. CES FU­TURS TAU­LIERS

Mondial Basket - - Plein Les Yeux -

«C’est la pre­mière fois que je dis­pute une com­pé­ti­tion in­ter­na­tio­nale sans un par­te­naire de ma gé­né­ra­tion. Ça fait drôle… » Ni­co­las Ba­tum se sent bien seul. Ses potes Alexis Ajin­ça et Antoine Diot l’ont lâ­ché sur bles­sure pour l’Eu­ro 2015. La gé­né­ra­tion 1988, ap­pe­lée à prendre le re­lais de la gé­né­ra­tion Par­ker, était dé­ci­mée. Du coup, l’in­évi­table ra­jeu­nis­se­ment de l’équipe de France s’est pour­sui­vi avec des ga­mins de 23 ans, ceux de la gé­né­ra­tion dite « 92 ». Evan Fournier, Jof­frey Lau­vergne (1991), Ru­dy Go­bert et Léo Wes­ter­mann, nés lors des deux pre­miers titres NBA de Mi­chael Jor­dan - ou l’an­née du sacre de la « Dream Team » à Bar­ce­lone, si vous pré­fé­rez -, ont en­fi­lé le bleu de chauffe. Trois d’entre eux évo­luent ou­treAt­lan­tique. Le der­nier, Léo, di­rige le jeu des cham­pions de France li­mou­geauds. La der­nière gé­né­ra­tion cré­dible, à avoir eu un po­ten­tiel dans les sé­lec­tions de jeunes, en at­ten­dant la « 98 » de Killian Tillie (cham­pionne d’Eu­rope des U16 l’été der­nier).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.