ÉDITO

Mondial Basket - - Content - FRED LESMAYOUX

Le dé­but de sai­son his­to­rique de Gol­den State, l’in­té­gra­tion par­fai­te­ment réus­sie des All-Stars à San An­to­nio, le « fa­re­well tour » de Kobe… Les grands cham­pions ont ce­ci de com­mun qu’en plus de leur ta­lent na­tu­rel, ce sont de gros bos­seurs. Pre­nez Steph Cur­ry, To­ny Par­ker et Kobe Bryant. Vous com­pren­drez vite, en les ob­ser­vant pen­dant des heures à l’en­traî­ne­ment, que, comme on dit aux USA, « no pain, no gain ». Le « Black Mam­ba », qui a an­non­cé sa re­traite pour la fin de sai­son, a fait rou­vrir la salle la nuit pour shoo­ter en­core et en­core, au sor­tir de matches où il s’était mon­tré fort peu adroit. Tous ces joueurs ont su, au fil des sai­sons, adap­ter leur jeu, comme l’avait si bien fait Mi­chael Jor­dan, com­pre­nant qu’ils ne pour­raient plus ga­gner à eux seuls. Il leur fal­lait se ré­in­ven­ter, s’ap­puyer sur la force col­lec­tive qui fait la beau­té du basket. Le jeu des War­riors et des Spurs est, à cet égard, un ré­gal. Pas éton­nant de les voir si haut dans la Wes­tern. Kobe, quant à lui, lais­se­ra une trace in­dé­lé­bile dans l’his­toire de la NBA. Il par­ti­ra au bon mo­ment. Qu’il sa­voure chaque ins­tant et laisse, pour le fu­tur, la porte grand ou­verte aux jeunes, pour la re­cons­truc­tion des La­kers. Vous l’avez ai­mé, dé­tes­té par­fois mais force est de re­con­naître que le joueur est de­ve­nu une lé­gende. Res­pect !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.