KOBE,

Mondial Basket - - Around -

SI TU VAS À RIO…

L’équipe amé­ri­caine, double cham­pionne olym­pique en titre mais aus­si double cham­pionne du monde, a dé­jà son ti­cket pour les Jeux de Rio en 2016. Kobe Bryant, qui a long­temps sno­bé la sélection avant de ré­pondre fa­vo­ra­ble­ment à la Fé­dé, à Jer­ry Co­lan­ge­lo et à « Coach K » en 2008 pour le ren­dez-vous de Pé­kin, ai­me­rait bou­cler la boucle avec une troi­sième mé­daille d’or en août pro­chain au Bré­sil, avant de prendre sa re­traite. C’est ce qu’il a dé­cla­ré à l’As­so­cia­ted Press, sou­li­gnant son plai­sir de jouer avec les gé­né­ra­tions LeB­ron James et Ke­vin Du­rant, deux des lea­ders du Team USA. « J’ai­me­rais y al­ler. Je suis un en­fant du monde. J’ai gran­di en Ita­lie. Je connais beau­coup d’ath­lètes dans plu­sieurs ré­gions de la pla­nète et dans plu­sieurs sports. Ce se­rait énorme de jouer dans cet en­vi­ron­ne­ment. » Co­lan­ge­lo, ma­na­ger du Team USA, n’a pas dit non, ex­pli­quant que l’idée était in­té­res­sante. Mais il fau­dra lais­ser beau­coup de monde à la mai­son car il n’y au­ra que 12 places dans le ros­ter. Ils étaient 36 à par­ti­ci­per au camp d’en­traî­ne­ment en août der­nier à Las Vegas. Et Kobe n’y était pas… Les La­kers ne tournent pas rond (2-14) et le « Black Mam­ba » s’en­nuie dans ce qui se­ra sa der­nière sai­son NBA. Aus­si, il se ver­rait bien faire une pe­tite pige sup­plé­men­taire dans une équipe à la­quelle on pro­met une nou­velle fois l’or olym­pique. Ter­mi­ner sur un titre, c’est tout ce que sou­haite le Ca­li­for­nien. Co­lan­ge­lo et « Coach K » de­vront être convain­cus que sa sélection est mé­ri­tée. Pas seule­ment par des mots mais par des actes. Il n’y a plus de passe-droits, dé­sor­mais, dans le Team USA.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.