GOL­DEN STATE DANS L’HIS­TOIRE

Mondial Basket - - Grand Angle -

re­cord. Luke Wal­ton, 35 ans, a chaus­sé les snea­kers d’en­traî­neur prin­ci­pal par in­té­rim, en res­pec­tant les bases du play­book ca­li­for­nien et en s’ins­pi­rant de ce qu’il avait connu sous l’ère Phil Jack­son chez les La­kers. « Un tel vé­cu, ça aide », ex­pli­quait-il après avoir oeu­vré comme as­sis­tant coach en 2014-15, à Gol­den State tou­jours. Lors­qu’il jouait pour le « Maître Zen », Wal­ton était un bon élève. Il li­sait les livres of­ferts par son coach et écou­tait at­ten­ti­ve­ment ses dis­cours. Luke a re­te­nu le meilleur de cette ex­pé­rience chez les La­kers (2 titres). Il l’a co­pié, re­pro­duit chez les War­riors. « A la fin des en­traî­ne­ments, on fait une séance de shoots sur le mo­dèle de ce que pro­po­sait Phil. C’est fun », nous pré­ci­sait l’in­té­ri­maire. Si Steve Kerr vante l’or­ga­ni­sa­tion et la ri­gueur de San An­to­nio, le jeune Luke se ré­fère à l’at­ti­tude, la psy­cho­lo­gie et la phi­lo­so­phie de Phil Jack­son, par­fai­te­ment ré­su­mées dans son au­to­bio­gra­phie pa­rue en ver­sion fran­çaise l’an­née der­nière (« Un coach, onze titres NBA », édi­tions Ta­lent Sport). Au mi­lieu du gué, on trou­vait des War­riors dis­ci­pli­nés et sé­rieux, qui avaient leurs propres règles de jeu et de vie. De l’or en barre pour Wal­ton, un gar­çon en­vié par des coaches moins bien lo­tis. Les Lean­dro Bar­bo­sa et Shaun Li­ving­ston sont de bons pe­tits sol­dats qui obéissent au doigt et à l’oeil en sor­tie de banc. Le Bré­si­lien, for­mé à l’école Steve Nash chez les Suns, est un co­équi­pier dé­voué. Très ap­pli­qué. Et heu­reux. « Luke fait pas­ser les mes­sages. Les mêmes que l’an der­nier quand Steve Kerr nous coa­chait. Kerr ab­sent, on fonc­tionne en au­to­ges­tion, avec l’im­pli­ca­tion, l’exi­gence et la dis­ci­pline né­ces­saires. C’est quelque chose d’évident pour nous, ajoute Bar­bo­sa, 12 ans de cir­cuit. In­cons­ciem­ment, on s’est dit : RE­CORD AB­SO­LU AVEC 19 VIC­TOIRES CONSÉ­CU­TIVES POUR DÉ­BU­TER UNE SAI­SON. AU­CUNE FRAN­CHISE N’AVAIT JA­MAIS PRIS UN TEL DÉ­PART ET CONSER­VÉ AUS­SI LONG­TEMPS SON IN­VIN­CI­BI­LI­TÉ.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.