COACH KILLER

Mondial Basket - - Life With -

CINQ BONNES RAI­SONS DE PEN­SER QUE JAMES HAR­DEN A FAIT SAU­TER KE­VIN MCHALE, LE COACH DE HOUS­TON…

la porte de sor­tie. L’ex-en­traî­neur des Ro­ckets paie avant tout un sys­tème de jeu très mi­ni­ma­liste qui re­po­sait es­sen­tiel­le­ment sur les ta­lents de James Har­den.

Ha­ro sur les bles­sures et les mé­formes

Dwight Ho­ward, qui a man­qué qua­si­ment tout le trai­ning camp, n’est pas ar­ri­vé en bonne condi­tion phy­sique au mo­ment de lan­cer la sai­son ré­gu­lière. Si on ajoute la bles­sure de Pa­trick Be­ver­ley (poi­gnet), celle de Do­na­tas Mo­tie­ju­nas (dos) et les er­rances de Tre­vor Ari­za, si­gné en 2014 et qui de­vait être un stop dans le pé­ri­mètre avec, en plus, du shoot der­rière l’arc (30.6%), les Ro­ckets étaient hors su­jet. Ty Law­son, en­rô­lé à la de­mande du n°13 texan, traî­nait quant à lui sa mi­sère avec 33.6% aux tirs et 30.8% à 3 points.

Le jour et la nuit en 48 heures chro­no

James Har­den a pas­sé 30 mi­nutes sur le ter­rain face à Bos­ton le 16 no­vembre. Production : 16 points à 4/10, 3 as­sists, 1 re­bond et au­cun steal. C’était la sep­tième dé­faite des Ro­ckets (95-111), la qua­trième consé­cu­tive. Deux jours plus tard, il sor­tit un match à 45 pions contre Port­land, dans une vic­toire 108-103 après pro­lon­ga­tion. Le shoo­ting guard bar­bu sco­ra la to­ta­li­té des 9 points des Ro­ckets en over­time. Quelques heures plus tôt, Coach McHale avait été vi­ré par Da­ryl Mo­rey. En sy­ner­gie to­tale avec le nou­vel en­traî­neur, J.B. Bi­ckers­taff, sur ses trois pre­mières ren­contres, Har­den tour­na à plus de 30 points…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.